Résultats de votre recherche

04.11.09 LA Lakers 103 @ Houston Rockets 102

Posté par h_blunt le 5 novembre 2009

04.11.09 LA Lakers 103 @ Houston Rockets 102  dans Recaps 610x

Nos Lakers ont remporté leur 1ère rencontre contre les Rockets de Houston depuis les derniers play-offs, l’occasion de voir l’opposition tant attendue entre Ronron et Trevor Ariza…mais c’est Kobe avec 41pts qui se distingue. Ils sortent donc victorieux de ce 1er road-trip de deux matchs avec deux victoires après prolongations en « back-to-back-game ».

Houston Rockets : Aaron Brooks, Trevor Ariza, Shane Battier, Luis Scola, Chuck Hayes

aaron_brooks dans Recapstrevor_arizashane_battierluis_scolachuck_hayes

 

LOS ANGELES LAKERS : Derek Fisher, Kobe Bryant, Ron Artest, Lamar Odom et Andrew Bynum.

derek_fisherkobe_bryantron_artestlamar_odomandrew_bynum

 

Grosse ambiance au Toyota Center et tee-shirt « Beat L.A » de sortis pour recevoir les Lakers de Kobe…et Ronron!! Ce dernier, c’est simple, se fera huer durant tout le match à chaque fois qu’il aura la balle dans les mains… Question motivation, il n’y a pas mieux!!
Trevor pour sa part, ira saluer tous les joueurs des Lakers (avec une belle accolade avec Kobe) ainsi que le staff avant le début de la rencontre, et nul doute de l’accueil qui lui sera fait dimanche prochain, quand il recevra sa bague de champion au Staples…

Kobe ouvre la marque…Suivi par Trevor! Les Rockets sont bien entrés dans leur match puisque Scola et Battier « from downtown » enchainent et enflamment les Rocket’s fans, déjà chaud-bouillants!!
Côté Lakers, après deux échecs de Kobe et Fish sur jump-shoots, Drew se retrouve seul « in the paint » et pète un gros dunk bientôt suivi d’un turnaround fade away jump-shot du Black Mamba.
On remarque tout de suite l’engagement physique des deux côtés comme cette action où Brooks pénètre et provoque un contact avec Fish : passage en force ou faute du vétéran?… Ni l’un, ni l’autre disent les arbitres, jouez!!
La tension est bien présente puisqu’après un 2+1 de Scola sur la 1ère faute de Drew, Ron et Trevor prennent une technique pour s’être un peu trop parler…et on ne joue pas depuis 3 minutes!!
Les défenses sont de sorties mais la maladresse aussi puisqu’un peu plus tard dans le QT, on peut noter l’adresse des deux côtés : 4/11 pour Houston et 4/10 pour L.A après que Drew ai manqué un panier facile près du cercle…
Les Lakers manquent des tirs faciles, notamment « dans la peinture », alors que Houston ne fait pas toujours de bons choix, comme cette contre-attaque à 3 contre 2 et Trevor qui tir à 3pts…
Lentement mais surement, les Rockets passent un 7-2 sur un shoot « behind the arc » de Battier et obligent Mister Ten à prendre son 1er temps-mort du match, 16-10 pour Houston et 5:27 à jouer.
Malheureusement, en sortant du temps-mort, Kobe prend une faute offensive, sa deuxième personnelle, L.O se fait contrer et manque sa claquette alors que Houston applique bien les systèmes, la circulation de balle ouvre des espaces dont profitent Hayes et Brooks pour scorer sur lay-up.
Ron à 3pts et Drew sur une passe de Kobe ramènent les Lakers à -5 avant de voir l’entrée en jeu de Jordan et Josh à la place de Fish et Drew. Les deux équipes peinent ensuite à marquer et les défenses se font remarquer, comme Drew en contrant Trevor, ou l’interception de Battier sur une mauvaise passe de Kobe…
Temps-mort pour Houston, 20-15 pour les Rockets et 2:45 à jouer. L.O et Kobe laissent leur place à Sasha et Drew et le jeune pivot conduit un 7-2 avec deux points et une passe pour un tir « from downtown » de…Josh Powell!! Une p’tite parenthèse sur Josh, il ne sera jamais L.O, mais depuis le début de la pré-saison, on a pu le voir tirer plus d’une fois derrière la ligne à 3pts. S’il pouvait ajouter cette arme offensive à son jeu, il deviendrait plus important en attaque, plus dangereux et serait une arme supplémentaire pour la second unit…
Les Lakers finissent même sur un 12-6 pour revenir à égalité à la fin des 12 premières minutes.
Fin du 1er quart-temps sur le score de 22-22.

1e065b96ed765f2e54b8515a9d6f2059-getty-90040763bb018_lakers_rockets

Kobe et Drew accompagnent Jordan, Shannon et Josh pour débuter ce 2ème QT et ce dernier score le 1er…au buzzer des 24s (!) mais comme lors du 1er QT, c’est Trevor qui répond aux Angelinos.
L.A hausse un peu le niveau de sa défense et passe un 9-3 pour creuser l’écart et prendre 6pts d’avance grâce à Kobe, Drew et Shannon, très bien servi par le jeune pivot californien sur un superbe « passe et suit »… Après les deux premiers points de Landry, Rick Adelman prend un temps-mort, 31-27 pour L.A et 8:31 à jouer.
Ce temps-mort fait beaucoup de bien aux Rockets car en un peu plus de 4 minutes, ils vont passer un 14-3 grâce à 7pts de Landry, très actif dans ce deuxième QT!
Les Lakers parviennent à scorer grâce uniquement à Kobe, mais manquent beaucoup de tirs, se font contrer comme Drew par Trevor ou font des mauvais choix en attaque en forçant des shoots.. On remarquera tout de même que la défense des Lakers, bien qu’elle soit 1ère de la ligue au niveau des interceptions, restent très friable lorsque les joueurs ne sont pas concentrés…
Le retour de Ron et Fish ramène un peu de sérénité malgrès deux échecs et deux rebonds offensifs de Landry suivis de deux points… L.O trouve un 2+1 et Drew score « in the paint » alors que Scola et Landry prennent coups-sur-coups une faute offensive.
Malheureusement, Drew prend une faute offensive peu évidente sur une bonne défense (ou du moins, un bon flopping…) de Scola. C’est la 3ème personnelle de Drew qui cède immédiatement sa place à Josh après s’être un peu trop plein aux arbitres qui lui donneront une technique…
Les locaux terminent la mi-temps sur un 7-3 grâce à 5pts de Landry (14pts et 6 rebonds dans le QT!!) et deux lancers de Trevor.
Fin du 2ème quart-temps, remporté par les Rockets 26-22, sur le score de 48-44 pour Houston.

e4c0cf437b1ce3161d642a64f6a03b3a-getty-90040763bb022_lakers_rockets

Brooks ouvre la mi-temps d’un tir longue distance mais les Pourpre et Ors répondent avec deux lancers de Kobe et un tir à 3pts de Ron!
La troisième personnelle de L.O offre deux lancers à Battier avant un lay-up de Scola mais L.O se rattrape en scorant 7pts dans le 9-3 qu’infligent les visiteurs pour revenir à égalité! Au passage, Ronron a inscrit son 10ème point et Kobe a pris une technique après une faute non-sifflée…pour avoir taper dans ses mains! Même Clyde Drexler, commentateur du match, défendra le MVP des dernières finales…
Trevor remet Houston devant et entame un 6-2 avec un superbe tir à 3pts en transition de Brooks et un lancer de ce dernier pendant que Kobe passe la barre des 20pts avec 21 à son compteur personnel…
L.A manque pas mal de tirs, perd des balles bêtement comme sur une violation des 3s dans la raquette par Drew ou encore avec des mauvaises passes…
Heureusement, les Rockets n’en profitent pas autant qu’ils pourraient, notamment à cause de Brooks qui manque ses deux lancers avant de perdre deux ballons de suite, très bien exploités par Drew et Kobe qui remettent les deux équipes à égalité.Scola marque ensuite sur un lay-up renversé et coach Jackson demande un temps-mort, 66-64 pour Houston et 2:56 à jouer.
Luuuke et Jordan entrent en jeu à la place de Fish et Ronron et les deux benchers ne tardent pas à se mettre en avant avec un tir « from downtown » de Jordan, sa 3ème personnelle et un jump-shoot de Luuuke!
Trevor score à 3pts avant un lay-up de Hayes, mais L.O leur répond et Kobe pense avoir fait le plus dur en scorant à 14s de la fin sur un lay-up… C’était sans compter sur Lowry qui remet son équipe en tête à 2 dixièmes du buzzer!!
Fin du 3ème quart-temps, remporté par les Lakers 29-26, sur le score de 74-73 pour Houston.

610x

Jordan, Shannon, Luuuke, Ron et DJ forment le 5 qui débute ce dernier QT mais Houston veut tuer le match et attaque par un 6-0 grâce à Scola, Lowry et Landry alors que pour L.A, Luuuke, Jordan et Ron manquent leur tentatives et DJ ses deux lancers! Mister Ten arrête ça tout de suite en prenant un temps-mort, 80-73 pour Houston et 10:14 à jouer.
Kobe et Drew reviennent en jeu et ce dernier trouve immédiatement un 2+1 sur la 3ème de Battier mais manque son lancer… Il se rattrape en contrant Landry permettant à Jordan de scorer de l’autre côté du terrain.
Les deux équipes ne se quittent plus au score : Ron répond à Landry et Kobe à Battier, mais pendant les 4 minutes suivantes, personne n’arrive à marquer. Les tirs manqués suivent les pertes de balles diverses comme les marchers ou les fautes offensives…
Les Lakers se tournent alors vers Kobe et enchaine 8pts de suite!! Il vient de marquer les 10 derniers points de son équipe!!
Seuls Hayes et Brooks à 3pts parviennent à scorer mais les Lakers viennent de leur passer un 10-5 pour revenir à 89 partout à l’entame de la dernière minute de jeu!! Kobe intercepte alors une mauvaise passe de Hayes pour…

Image de prévisualisation YouTube

Temps-mort Houston, 92-89 pour L.A et 30s à jouer!
Trevor récupère la balle sur la remise en jeu, joue le pick and roll avec Landry, pénètre et parvient à faire une passe très compliquée à Scola dans la peinture, mais l’argentin perd la balle!! Trevor et Fish se jette dessus et les arbitres sifflent un entre-deux à 19,6s alors que les Rockets espéraient une faute du vétéran des Lakers…
Landry arrive à récupérer la balle, la rend à Trevor pour l’égalisation à 3pts qui met le feu au Toyota Center!!
Temps-mort Lakers, 92 partout et 14,2s à jouer!!
Une très bonne prise à deux sur Kobe lui fait perdre la balle mais la balle a rebondie sur la ligne, L.A récupère donc la balle à 0,7s du buzzer…
La passe lobée de Fish vers Drew ne donnera rien et la claquette de Ron rentre après le buzzer…
We got overtime!!!
Fin du 4ème quart-temps, sur le score de 92 partout.

c3a07b83d21c93df26672adc66edf3ff-getty-90040763bb019_lakers_rockets

Ron manque le 1er tir de la prolongation mais Brooks l’imite avant que Drew ne contre Trevor. Malheureusement, Battier provoque la 4ème de L.O et score ses deux lancers.
Kobe manque ensuite son tir mais ni Trevor, ni Brooks à 3pts ne parviennent à creuser l’écart. L.O qui a bien suivi un nouveau tir manqué de Kobe pousse la balle dans le cercle et égalise à 94 partout à 3:42 de la fin…
Brooks prend sa 2ème faute, mais Kobe ne marque qu’un lancer sur deux…
Puis Ronron va nous montrer sa rage de vaincre et surtout son envie de défendre en se jetant au sol pour récupérer la balle dans les mains de Hayes et aura un entre-deux, mais ce dernier réussira tout de même à marquer.
Scola prend ensuite sa 5ème personnelle avant que Mister Ten ne prenne un temps-mort, 96-95 pour Houston et 2:18 à jouer.
Kobe marque ensuite d’un superbe fadeaway jump-shoot avant que Hayes à nouveau n’inscrive son 14ème point!!
L’action suivante est identique au 3pts de Ron à la fin du 4ème QT, mais le True Warrior manque la cible. Les Lakers parviennent à récupérer la possession et Kobe trouve alors un 2+1 hyper important sur la 6ème personnelle de Scola!!

Image de prévisualisation YouTube

Le Black Mamba vient de marquer 15pts sur les 20 derniers de son équipe!!
Brooks remets les deux équipes à égalité sur un lay-up mais Drew, qui a bien suivi un tir manqué de Kobe s’y reprend à deux fois et provoque la 5ème personnelle de Hayes, alors qu’il y avait 4 joueurs des Rockets agrippés à ses bras!!. C’est sur cette action que Drew se blesse au coude et manquera ainsi les deux prochains matchs de l’équipe…
En attendant, il marque ses deux lancers et Houston prend un temps-mort, 102-100 pour L.A et 44.2s à jouer.
Landry marque et égalise mais Hayes prend sa 6ème personnelle et finit le match avec 14pts et 14 rebonds!
Drew marque alors un lancer sur deux. Balle pour Houton, 103-102 pour L.A et 24.7s à jouer.
Il reste une dernière faute à donner aux Lakers et L.O la prend à 13s du buzzer. La possession de la gagne est entre les mains de Trevor mais en voulant pénétrer, il se fait piquer la balle par captain Fish!! Et le buzzer retentit…
Fin du match sur le score de 103-102 pour les Lakers! 

2a0091b2e58e6aac72dcf8252d803c06-getty-90040763bb017_lakers_rockets

Quel match!! Deuxième victoires en deux matchs en deux jours après prolongations!! Ce fut dur, mais l’essentiel est la victoire! La grosse mauvaise nouvelle vient de la blessure au coude de Drew qui lui fera manquer les deux prochains matchs (j’espère pas plus…). Kobe est dans une série de matchs où il score 41pts, ni plus, ni moins…

BOXSCORE COMPLET

Laker’s Highlights, 1ère mi-temps :

Image de prévisualisation YouTube

Laker’s Highlights, 2ème mi-temps :

Image de prévisualisation YouTube

610x

 



Publié dans Recaps | Pas de Commentaires »

Preview : 03.11.09 LA Lakers @ Oklahoma City Thunder

Posté par oztrak le 3 novembre 2009

Preview : 03.11.09 LA Lakers @ Oklahoma City Thunder

Preview : 03.11.09 LA Lakers @ Oklahoma City Thunder  dans Recaps 7c996b59b5a2eb4f36b8f91e5fa151ab-getty-90040728ab021_hawks_lakers 

 Les Lakers vont effectuer leur premier déplacement de la saison pour rendre visite au Thunder. Oklahoma City a le même bilan que les Lakers après leur défaite face à Portland où ils ont montré un manque d’expérience flagrant.

 Westbrook peut prendre ses responsabilités et est clairement un meneur de très grand talent. Je dois avouer que je n’ai jamais fais attention au Thunder la saison passée mais après avoir regardé la seconde période contre les Blazers, leur meneur m’a assez impressionné. Avec un 8/12 au shoots, en faisant mal dans tout les domaines, un premier pas très rapide et un shoot fiable, Russell vient de sortir un énorme match pour tenir son équipe à flot tandis que leur leader œuvrait pour une association caritative ( 3/21 aux shoots ). Ses coast-to-coast sont très rapides et la reconversion défensive de Portland a assez souffert dans ce domaine. Fisher risque donc d’avoir du mal face à l’ancien d’UCLA. Le Laker n’a pas encore eu un seul match au dessus des 50% aux shoots, il est le starter qui score le moins et ne donne pas énormément d’assists. Vous l’aurez compris, Fish’ n’est pas en forme. Bien sûr, il continue d’apporter quelque chose, par sa science du basket, sa connaissance du triangle et son expérience. Côté défense, on peut dire qu’il n’est pas trop mal. Il n’a jamais éteint un joueur mais il ne permet pas à ses adversaires de scorer 40 points. Sefolosha sait que la mission sera dure ce soir face à Kobe. Le MVP des dernières Finals vient de sortir son meilleur match offensif de la saison avec 41 points – son 97ème match à 40+ points. Plusieurs Lakers’ fan ont critiqué le manque de forme du leader et les moves qu’il aura montrés face aux Hawks aura fait taire les septiques. Malgré tout, on peut lui reprocher ses lacunes défensives face à Jonhson dans le premier quart-temps. On sait que Kobe est un très grand défenseur. Quand il le souhaite. Or il a laissé faire Joe ce qu’il voulait dans les douze premières minutes. On peut parler d’un manque de jus peut-être. Mais son envie défensive est revenue petit à petit et il a fini avec 5 steals, permettant à son équipe de jouer pas mal de contre-attaque, ce qui aura fait la différence dans le troisième quart-temps. Pour en revenir au seul suisse évoluant en NBA, son rôle sera de se donner à fond en défense. Il a déclaré « Vous ne pouvez rien faire face à Kobe, juste rendre ses shoots plus difficile avec une main devant son visage ou près de sa main de shoot « . Plus facile à dire qu’à faire certainement puisque Kobe risque de lui rendre la vie très dure.

« Vous ne pouvez pas regardez les chiffres. C’est vrai, on sait qu’il est capable de sortir des grosses stats. Mais ce soir [ face aux Hawks ] sa défense était incroyable « . Dixit Kobe Bryant à propos de son nouveau coéquipier. C’est sûr, les stats d’Artest ne sont pas flatteuses mais son apport défensif est assez concret. Sa rapidité de réaction, son jeu de jambes, ses mains qui coupent les lignes de passes. Tout ça, ça ne figure pas dans les stats mais ça aide clairement l’équipe. De plus, son apport offensif a été supérieur à l’habitude, notamment grâce aux contres-attaques. En face de lui, Kevin Durant. Le jeune leader vient de sortir un des pires matchs de sa carrière avec, comme je l’ai dis plus haut, 3/21 aux shoots et 0 assist ! Pour moi, il a enterré son équipe lui-même avec une sélection de shoots horrible surtout quand on n’est pas en forme comme cela. Aujourd’hui, il aura un des meilleurs défenseurs de la ligue sur le dos alors on verra s’il a les capacités mentales pour se relever directement d’un tel match surtout face à un adversaire comme Artest. Son impact offensif sera évidemment une des clés pour le résultat final

ee7d61b6d2b6d2a4dfa2cf3c421f8387-getty-90040728ng019_hawks_lakers dans Recaps

Gasol ne sera toujours pas en tenue ce soir. Voilà maintenant six semaines que le Laker n’a disputé la moindre rencontre et un RMI a été passé hier par l’espagnol dont les résultats ne seront connus que jeudi. Il se dit que sa blessure pourrait être plus grave que prévue. En attendant, l’intérim qu’assure Lamar Odom se passe sans problème. Proche du triple double face à Atlanta, le natif du Queen est un des meilleurs Lakers en ce début de saison. Son apport dans tout les domaines est sans conteste et son sens du collectif devrait donner des idées à certains. De plus, lorsqu’il shoote, il le fait bien. Bref, Odom est bien et ça se ressent dans son rôle au sein de l’équipe et de la manière qu’il aide son équipe. Ce soir, face à Green, Lamar va avoir un joueur au style similaire qui joue également au poste 4. Deux joueurs qui aiment s’éloigner du cercle pour ensuite l’attaquer mais avec un shoot fiable de loin. Il est clair que Jeff Green devra être tenu de très près si on ne veut pas le regretter de suite. Le « lieutenant « de Durant sera là pour assurer le scoring si besoin est.

 Bynum est également un des joueurs qui est en forme chez les Lakers. Son impact offensif est clairement en hausse par rapport à la saison dernière. Même s’il met généralement un petit temps pour rentrer dans son match, sa carrure déménage dans la raquette et sa palette de moves, plus complète que la saison dernière en fait certainement envier plus d’un. Face à lui, Krstic qui n’est pas un monstre physique, le Laker pourrait bien s’amuser en attaque s’il reçoit beaucoup de balle au poste bas. Sa défense est également meilleure que la saison dernière et ses problèmes de fautes semblent résolus, au pgrand bonheur des Lakers’ fans. Pour parler un peu du pivot du Thunder, il avait enchainé deux très bons matchs avec 17 points de moyenne avant de n’en inscrire aucun lors du dernier match avec un 0/4 aux shoots. Si sa prestation n’est pas meilleure aujourd’hui, les Lakers auront déjà un problème de moins à régler. Au niveau des bancs, celui d’Oklahoma City ne semble pas des meilleurs. Le jeune rookie Harden peut faire de très bonnes choses offensives mais c’est à peu près tout. On pourrait citer Etan Thomas qui m’a impressionné par son sens du rebond face aux Blazers mais Collison ne casse rien tandis qu’Ollie accuse le poids des années. Côté Lakers, le banc semble monté en puissance. Après un match très moyen face aux Clippers, il avait déjà été meilleur face aux Mavs avant de faire une très bonne prestation contre les Hawks puisque tous les joueurs montés au jeu ont scoré. Les californiens devraient prendre un net avantage lorsque les deux seconds units seront sur le terrain. Petite stat pour finir, les Lakers sont sur 9 victoires consécutives face au Thunder. Peuvent-ils réaliser la passe de 10 contre la jeune équipe du Thunder qui semble pouvoir titiller les grosses écuries ?

Match à suivre dès 2h00 !

317c55ac0f5ba6d9e2cd09511064ab1c-getty-90040728ng023_hawks_lakers

Publié dans Recaps | Pas de Commentaires »

01.11.2009 Hawks 110 @ Lakers 118

Posté par h_blunt le 2 novembre 2009

01.11.2009 Hawks 110 @ Lakers 118 dans Recaps 4ba980c5b2d51e4670d53e44f4fcb771-getty-90040728ab024_hawks_lakers

Nos Lakers ont bien réagi après la contre-performance du dernier match contre les Mavs en venant à bout des Hawks grâce à Kobe, auteur de 41 points (!!) mais aussi de Drew avec 21 points et L.O qui cumule 11pts, 14 rebonds et 8 passes.

ATLANTA HAWKS : Mike Bibby, Joe Johnson, Marvin Williams, Josh Smith et Al Horford.
mike_bibby dans Recapsjoe_johnsonmarvin_williamsjosh_smithal_horford

LOS ANGELES LAKERS : Derek Fisher, Kobe Bryant, Ron Artest, Lamar Odom et Andrew Bynum.
derek_fisherkobe_bryantron_artestlamar_odomandrew_bynum

Début de match difficile pour nos Lakers puisque Kobe, Drew (X2), Ron et L.O manquent leurs premiers tirs, alors que Mike Bibby allume la 1ère mèche « from downtown » suivi d’un jump-shoot de Joe Johnson pour 5-0.
Nos Lakers se décident enfin à rentrer dans leur match et après le 1er rebond de L.O, ce dernier offre les deux premiers points des « Blancs du dimanche » à Drew. Fish et L.O à 3pts suivent pour un 7-0 et les Lakers prennent l’avantage pour peu de temps car Johnson est chaud comme la braise et remet son équipe devant.
Les Lakers essayent de servir Drew près du cercle mais le pivot californien manque de réussite sur ses deux premiers tirs mais marque sur sa 3ème chance, alors que Kobe a besoin de 4 tirs pour inscrire ses premiers points…
Les deux équipes se répondent point pour point pendant quelques minutes, Johnson marque sur jump-shoot et Kobe lui répond d’un superbe fade-away jump shoot.
Mais quand côté Lakers on essaye de faire parler le collectif, côté Atlanta il n’y a qu’un joueur, c’est Joe Johnson… C’est simple, sur les 23 premiers points d’Atlanta, il en a marqué…18 (!!) dont un superbe tir à 3pts plus la 1ère faute de Kobe, pour une action à 4pts!!
Enfin…collectif au début puisque Kobe assure un minimum de show lui aussi avec 8pts de suite pour maintenir L.A en tête, 21-23 à 3:01 de la fin du 1er QT.
C’est le moment que choisi coach Jackson pour ouvrir son banc et faire entrer Jordan et…DJ MBenga!! Et le Congo-belge ne va pas tarder à se mettre en évidence en…manquant deux points facile sur un rebond offensif volé par L.O, mais profite de la faute de Jamal Crawford entré en jeu à la place de Bibby. L.O fera d’ailleurs comprendre clairement à D.J qu’il ne doit pas manquer ce tir facile et doit dunker pour assurer les points… surtout qu’il ne marquera qu’un lancer sur deux…Mais D.J se rattrape en captant deux rebonds, en contrant un tir de Crawford mais surtout en marquant un tir en tête de raquette dans son style… »paniqué »…
Kobe d’un tir « behind the arc » à 32s de la fin permet aux Lakers de repasser devant et clôt ainsi la marque du 1er QT.
Fin du 1er quart-temps sur le score de 27-25 pour les Lakers.

ee7d61b6d2b6d2a4dfa2cf3c421f8387-getty-90040728ng019_hawks_lakers

Drew et Ron accompagnent Jordan Sasha et Luuuke pour débuter ce 2nd QT et c’est le fils de BIll qui marque les 4 premiers points des siens avant deux lancers de Jordan Chez les Hawks, on a du mal à débuter ce 2nd QT puisque seul Evans score sur lay-up mais l’équipe affiche 1/4 aux tirs, 2 turnovers et une faute. Crawford provoque la 1ère de Sasha et inscrit ses deux lancers, tout comme Josh Smith, bien timide jusque-là puisqu’il s’agît de ses deux premiers points. The Machine inscrit lui aussi son 1er panier sur un bon tir en sorti d’écran mais Zaza Pachulia se joue de Drew pour scorer alors que ce dernier prend sa 1ère faute sur un 2+1 accordé à Crawford, soit un 9-2 passé par Les Hawks aux Lakers… Ron (0/3 aux tirs) est remplacé par L.O et Sasha laisse sa place à Shannon.
Drew score « in the paint » et un beau jeu de passes permet à Jordan de scorer à 3pts dans l’angle avant deux lancers de Drew et les Lakers reprennent l’avantage grâce à ce 6-2, 42-38 et 7:28 à jouer.
1:30 de flottement avec des tirs manqués, des turnovers, mais Smith ramène son équipe à deux points et oblige Mister Ten à prendre un temps-mort.
Josh Powell, qui vient de suppléer Drew inscrit 4pts de suite mais les Hawks sont toujours devant grâce à deux lancers de Williams et les 4 premiers points de Joe Smith (à ne pas confondre avec Josh Smith ou Joe Johnson, hein…).
Les systèmes des Lakers obligent les Hawks à changer sur les écrans, c’est comme ça que Ron se retrouve poste bas face à Bibby et quand la prise à deux arrive, il trouve intelligemment L.O pour un lay-up facile avant un tir « from downtown » en première intention de Shannon.
Fish et Drew reviennent alors pour les 3 dernières minutes mais c’est Kobe et L.O qui maintiennent l’équipe en répondant à Williams et Horford.
Dans les deux dernières minutes, les Lakers passent un 9-4 grâce à deux lay-up de Kobe, un dunk de Drew mais surtout les premiers points de Ron d’un tir longue distance!
Fin du second quart-temps, remporté par les Lakers 37-33, sur le score de 64-58 pour les Lakers.

317c55ac0f5ba6d9e2cd09511064ab1c-getty-90040728ng023_hawks_lakers

Horford marque les deux premiers tirs de cette mi-temps sur un gros dunk après avoir récupéré son propre rebond offensif et Williams enchaine un autre panier « in the paint ».
Kobe manque son 1er tir mais récupère la balle après un beau contre de Drew!
C’est les deux mêmes qu’on retrouve pour un alley-hoop, conclu par le pivot de 21 ans. Ron redonne ensuite 4pts d’avance aux Lakers après un rebond offensif, suivi d’un jump-shoot en tête de raquette de Fish.
Bibby refroidi un peu l’ambiance avec un tir à 3pts, mais Kobe provoque la faute de Williams et converti ses deux lancers.
Drew est bien actif dans ce match, défend bien et surtout, évite les fautes!
Un bon retour en défense de Fish permet l’interception et Ron envoye Kobe au dunk!
Mais Bibby est chaud-bouillant et rentre son 3ème tir « from downtown » pour un total de 15pts.
Fish tente de lui répondre mais sans sucès mais se rattrape en récupérant le rebond défensif et cette fois, c’est L.O qui, sur une passe de quaterback, envoye Kobe au smash! Showtime, baby!! 76-70 pour L.A et 6:16 à jouer.
Toujours L.O et Kobe, le 1er pour le rebond offensif, le second pour un 2+1 qui permet à Kobe d’inscrire son 27ème point.
Atlanta traverse un mauvais moment, manque ses tirs et Horford prend une faute offensive… Gros momentum pour les Lakers et Drew le prouve par un bon dunk après un autre rebond offensif de…L.O, qui d’autre?… Vous en voulez encore? Pas de soucis, mais cette fois il marque les deux points et oblige les Hawks au temps-mort car les Lakers ont 12pts d’avance…et c’est pas fini!
En retour de temps-mort, Zaza perd la balle, Kobe remonte tout le terrain et nous offre un p’tit chef-doevre de passe dans le dos pour le dunk de Ron, je vous laisse admirer…
Image de prévisualisation YouTube

Les Hawks s’emêlent les pinceaux alors que les Lakers élèvent leur niveau en attaque et en défense. Kobe récupère la balle sur un entre-deux et L.O envoye un alley-hoop à Drew alors que Horford manque sa claquette dunk… C’est Ron qui s’empare de la balle pour un méchant gros dunk et reste suspendu au cercle! Showtime, baby!!
Les Hawks ont la tête sous l’eau : Zaza fait une superbe passe à…L.O qui voit Drew seul devant pour un dunk de ce dernier! Les Lakers sont sur un 16-0!! Temps-mort Atlanta, 90-70 et 2:35 à jouer.
Ron laisse sa place à Luuuke et Kobe convertit ses deux lancers sous les « MVP Chants »…18-0!!
Zaza arrête l’hémorragie pour les Hawks en scorant « in the paint ». Fish prend ensuite deux fautes coup-sur-coup accompagné d’un air-ball…
Il est logiquement remplacé par Jordan, mais c’est Luuuke qui intercepte la balle, passe à L.O, et ce dernier, tellement opportuniste, offre le dunk de la soirée à Kobe :
Image de prévisualisation YouTube

C’est L.O qui conclut la marque de ce QT sur une passe de Luuuke, et se retrouve qu’à deux passes du triple-double!
Fin du 3ème quart-temps, remporté par les Lakers, sur le score de 98-76 pour L.A.

2a22a0034c82dd925295fb52214d6ca4-getty-90040728kd013_atlanta_hawks

Jordan, Sasha, Luuuke, Josh et DJ compose le 5 qui débute le dernier QT. On se retrouve dans une situation souvent rencontrée l’an dernier : on mène d’environ 20pts à l’entame des 12 dernières minutes avant de laisser l’adversaire revenir au score…
Le alley-hoop entre Luuuke à la passe et Jordan au dunk est un classique que les Laker’s fans connaissent bien et est toujours aussi spectaculaire, mais malheureusement, sur cette première action du bench des Lakers, le panier est refusé pour un bloc en mouvement de DJ…
Josh score en tête de raquette pour donner le plus grand écart du match, +24!
Joe Smith trouve Zaza pour un dunk de ce dernier avant une violation des 24s des Lakers…
Smith, toujours lui commet ensuite une grosse faute sur Jordan qui ne rapporte même pas deux lancers…mais Luuuke marque malgrès tout sur jump-shoot sous les « Luuuuuuuke » du Staples.
Et voilà, les Lakers se déconcentrent en attaque et en défense : Smith, très actif en cette fin de match marque à deux points avant un turnover de Jordan suivi de 2pts de Crawford, puis de Josh conclut par un lay-up du même Crawford plus la faute de… Josh!! C’en est trop pour le Zen Master, temps-mort, 102-84 pour L.A et 8:46 à jouer.
Luuuke remet les Hawks à 20pts avant un contre de Ron sur Joe Smith, de retour en jeu à la place de DJ alors que Shannon a pris la place de Sasha.
Mo Evans parvient à dunker avant que Ron n’inscrive son 10ème point sur lancer.
Une perte de balle stupide de Shannon (reprise de dribble…) permet à Teague de trouver un 2+1 sur une faute tout aussi stupide de Jordan.
13ème parte de balle sur…une reprise de dribble de Shannon, suivi d’une nouvelle faute de Jordan sur un autre 2+1 de Jeff Teague…
Sur un tir de Joe Smith en tête de raquette, les Hawks viennent de passer un 13-3 aux Lakers et obligent coach Jackson à prendre un nouveau temps-mort, 105-91 pour L.A et 6:42 à jouer.
Petit message de Phil aux benchers : retour des starters!! Malgrès ça, Atlanta score encore grâce à Teague, mais Kobe lui répond d’un lay-up pour son 35ème point.
L.O capte son 12ème rebond et permet à Drew de provoquer la faute de Horford mais ne marque qu’un lancer sur deux alors que Josh Smith récupère son propre rebond et convertit un 2+1 sur une faute de L.O. L’ailier des Lakers n’est pas dans un bon moment puisqu’il perd la balle ensuite sur une mauvaise passe et se fait postériser par Teague auteur déjà de 9pts!
Image de prévisualisation YouTube

Les Lakers passent ensuite un 10-4 grâce surtout à Kobe mais aussi à Ron et Drew pour reprendre 16 points d’avance à 2:22 du terme, mais les Hawks à leur tour concluent le match par un 8-0! Malheureusement pour eux, et tant mieux pour nous, leur dernier sprint n’aura pas pu renverser le cours d’un match qu’on s’est un peu compliqué, après avoir mené de 20pts…
Fin du match sur le score de 118-110 pour les Lakers.

1ccc0896a4e7efc1b9547d7fee0d3bbf-getty-90040728ab009_hawks_lakers

BOXSCORE COMPLET

La galerie du match

Higlights de la 1ère mi-temps :

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Tout d’abord, je tiens à m’excuser pour la lenteur de ma parution, j’ai eu quelques contre-temps personnels et je m’en excuse…

Que retenir de ce match?… Kobe tout d’abord, avec 41pts, il est obligé de scorer plus pour combler l’absence de Pau… Drew ensuite auteur d’un très bon début de saison, et Ron qui commence petit à petit à trouver sa place. Comment oublier L.O, au four et au moulin comme d’habitude avec 11pts, 14 rebonds et 8 passes!
Le point faible, le banc, moins médiocre que contre Dallas, mais toujours pas à son meilleur niveau, surtout défensif car offensivement, de nets progrès sont apparus… Vivement que Pau revienne pour que L.O retrouve sa place de 6ème homme de luxe et puisse booster cette second unit

8796d73da8e5d31df3c51ea913bfa2c9-getty-90040728ab022_hawks_lakers

Publié dans NEWS, Recaps | Pas de Commentaires »

Preview : 30.10.09 Dallas Mavericks @ LA Lakers

Posté par oztrak le 30 octobre 2009

 

Preview : 30.10.09 Dallas Mavericks @ LA Lakers

Image

Après une victoire logique sur les Clippers, les Lakers affrontent les Dallas Mavericks, ce qui constitue leur premier gros choc de la saison. Du moins si les Mavericks jouent mieux que lors de leur premier match, lors de l’Opening Day qui s’était soldé par une défaite, face aux Wizards.

Premier duel de la soirée, Bynum – Dampier. Deux styles bien opposés. Celui des Lakers est plutôt tourné vers l’attaque tandis que le pivot des Mavs rempli un rôle défensif au vu de ses lacunes offensives. Pour Bynum qui n’est pas un expert de la défense ( on l’a encore vu contre les Clippers ), cela pourrait être intéressant. De plus, on pourrait voir sa valeur face à un opposant plus doué en défense que la moyenne. En l’absence de Gasol, le jeune Laker devra encore s’imposer dans la raquette et il devra le faire encore mieux que contre les Clippers s’il veut épauler Bryant aussi bien que lors du premier match de la saison

Ceux qui espéraient voir un duel entre les deux meilleurs européens du moment devront encore attendre jusqu’au 3 janvier 2010, date du prochain match entre les deux équipe pour avoir cette chance. En effet, l’espagnol n’est toujours pas à 100% et le staff des Lakers ne veut pas prendre de risque. C’est donc Lamar Odom qui va se coltiner l’allemand. Certes la tâche défensive s’annonce rude mais j’ai en mémoire l’excellent boulot qu’il avait abattu la saison passée sur les confrontations face aux Texans. De plus, le Laker a réalisé un bon match d’ouverture offensivement et on se dit que le duel sera assez chaud. Surtout que Dirk a été le seul, avec Barea, à vraiment tenir la route contre les Wizards. Il devra être moins esseulé ce soir s’il souhaite autre chose qu’une défaite.

Le duel au poste 3 aura lieu entre deux nouveaux venus. D’abord, Ron Artest. Le néo-Laker est encore à la recherche de sa place dans l’effectif, surtout en attaque. Il semble encore perdu et ses quelques shoots libres à distance se sont souvent soldés par des échecs. Bien sûr, ce n’est pas en trois jours que l’ancien Rocket sera mieux intégré dans le Triangle Offense mais chaque match doit être vu comme une progression dans ce domaine. Côté défense, pas de surprise puisqu’il donne tout ce qu’il a en se jetant sur tout les ballons et en instaurant une envie défensive à l’équipe. Parlons de Shawn Marion maintenant. Pour un premier match, le duel face aux Wizards s’est avéré être positif. 16 points et le tout sans se gêner avec Dirk Nowitzki. Son entende avec Nash est déjà là et il sera important de la surveiller de près ce soir. Sa défense est bien sûr encore au rendez-vous et c’est un gros duel avec Artest qui l’attend à ce niveau-là.

Image

 

Kobe Bryant a tenu son rôle face aux Clippers, ni plus ni moins. Ses coéquipiers étant en méforme offensive, il a pris les choses en main – avec l’aide de Bynum – pour le scoring et il l’a bien fait. Même s’il a laissé trop de champ libre à mon gout à Gordon qui a été un des seuls bons Clippers ce soir là, il a sorti une belle feuille de stat, le tout sans trop forcer et avec 8 assists. Ce soir, il va devoir se coller Quinton Ross qui est un très bon défenseur. Il aura d’ailleurs fait son boulot face aux Wizards mais les 4 fautes en 19 minutes de jeu sont évidemment de trop s’il souhaite contenir Kobe, surtout qu’il s’agit d’un autre niveau que Butler

Enfin, le duel des « papis « pour le poste de meneur. Kidd et Fisher ne rajeunissent pas et leur match à chacun lors de l’Opening Day a bien montré qu’il est difficile de se remettre en scelle à ce niveau et à cet âge-là. Kidd aura fait un 0/3 derrière la ligne à trois point mais aura surtout laissé faire à Arenas ce qu’il voulait, ce qui s’est soldé par un solide match de l’Agent 0. Bien sûr, l’adverse n’est pas le même ce soir, ce n’est pas le même style de jeu mais si ces lacunes défensives sont à nouveau présentes, il faudra tenter de les exploiter au maximum. Fisher aura lui aussi bien arrosé ( 2/8 aux shoots dont 1/4 à trois points ) et il est clair que ses performances vont aller en se dégradant. Le fait que Kidd soit également âgé devrait le soulager en défense mais s’il doit défendre sur Barea sur quelques séquences, il risque de souffrir énormément au vu du premier match ultra-rapide du Maverick.

Au niveau des bancs, les deux sont de très bonnes factures. Malgré la très mauvaise prestation de Jason Terry ( 4/15 aux shoots ), celui des Mavericks aura été nettement supérieur à celui des Lakers en comparaison des stats. De ce que j’ai vu du match face aux Wizards, Barea est vraiment un monstre. Son premier pas est dévastateur et son shoot semble fiable. Par contre, Gooden s’est troué pour ce premier match avec ses nouvelles couleurs, croquant le ballon pour au final faire un 1/6 aux shoots. Celui des Lakers n’aura guère été mieux avec seulement 9 points face aux Clippers alors qu’il devait être – et doit être – un des éléments les plus importants au vu de la profondeur de celui-ci. Le début du second quart-temps face aux voisins, avec la second unit sur terrain était horrible et ils ont permis aux coéquipiers de Kaman de combler un déficit de 15 points. Pareil déconvenue ne sera pas permise face à une équipe du calibre des Mavericks.

 

Image

Match à suivre dès 3h30

Un grand merci à Mavonissa qui m’aura apporter ses impressions sur les Mavricks, son équipe préférée suite au match contre les Wizards et qui m’aura permis de la sorte à rendre la preview plus complète.

Publié dans Recaps | 2 Commentaires »

Preview d’avant saison

Posté par oztrak le 30 octobre 2009

 

Preview d’avant saison

 

 

Preview d'avant saison dans DOSSIERS 887f152756c689e7a3eced1f1823caa7-getty-90040594ab028_clips_lakrs

 

Quoi de mieux qu’une preview de chaque joueur pour se faire un avis d’avant saison sur un effectif ? Voilà ce que vous propose http://lakers.unblog.fr et deux de ses rédacteurs, Oztrak et h_blunt afin de connaitre les impressions du staff sur chaque joueur. Ne tiens qu’à vous bien sûr d’être d’accord ou non et votre avis nous intéresse grandement, comme toujours !

Andrew Bynum
Image

Le jeune pivot a clairement pris des galons durant la pré-saison. Même si c’est le starter qui a profité du plus grand temps de jeu, son niveau en a étonné plus d’un. Ses moves insides se font bien plus nombreux qu’avant et bien plus sur aussi. Par contre, ses problèmes défensifs sont toujours présents comme en témoignage premier match de saison où Kaman a été l’un des seuls Clippers à tenir la route offensivement. Néanmoins, si les blessures le laissent tranquille, Bynum devrait être une pièce maitresse du back-to-back.

Le jeune pivot entre dans la première année de son contrat signé l’an dernier. Salaire cette saison : 12 526 998 $. Autant dire tout de suite que le staff et les fans attendent beaucoup de ce bonhomme de 21 ans, et pour l’instant, il ne déçoit pas, auteur d’une bonne pré-saison et d’un bon 1er match contre les Clipps. Ses genoux ont l’air de le laisser tranquille et tout le monde attend de voir Drew sur une saison complète suivie de P.O puisqu’il a été stopper net deux ans de suite, pour deux blessures, aux deux genoux!!
De retour en pleine forme en ce début de saison, il s’est même fixé comme objectif personnel de faire le All-Star Game en février! Il en a les capacités, à lui de le prouver sur le terrain et de devenir incontournable…


Pau Gasol
Image

 

L’espagnol a passé la pré-saison sur le banc après un été chargé par les Championnat d’Europe. Il est donc difficile de dire des choses supplémentaires par rapport à la saison passée sur Gasol. Il sera bien sûr une nouvelle fois un pion majeur des Lakers, surtout en défense. Ses prestations au sein de l’équipe nationale prouve qu’il est bien le meilleur européen actuel avec l’allemand Nowitzki et ses affinités avec Bryant sur le terrain risquent encore de faire très mal aux défenses adverses tandis que la raquette Gasol-Bynum est une nouvelle fois la plus fournie de la ligue.

Après un été plus que chargé avec sa sélection nationale à l’Euro conclut par le titre et le trophée de MVP, mais aussi perturbé par une blessure à la main et une opération, Pau a manqué le 1er match de la saison pour une blessure aux tendons après n’avoir joué qu’un match sur 8 en pré-saison. Son indisponibilité ne devrait pas être très longue, même si par sécurité il ne sera pas là ce soir, il devrait être de retour dimanche pour affronter les Hawks, mais j’espère surtout qu’il ne sera pas trop perturbé physiquement et qu’il tiendra la distance jusqu’en…juin!!
L’espagnol n’a déçu qu’à une seule reprise depuis son arrivée à L.A, c’était lors des Finales 2008 où il se fît totalement dominer par la raquette des Celtics, mais à répondu depuis en élevant son jeu physique durant la saison passée, sans perdre son côté technique au point d’être le « MVP officieux » des dernière finales contre Orlando et un certain D12, meilleur défenseur de l’année… Le lieutenant de Kobe devrait, sans mauvaise surprise, être à nouveau sélectionner pour le All-Star Game.

Ron Artest
Image

Le néo-Lakers a clairement eu du mal à s’intégrer dans les systèmes offensifs de Master Ten. Bien sûr, on pouvait s’en douter puisque le Triangle Offense met, selon les dires de certains, plusieurs années à être assimiler. Mais là n’est pas le plus important puisque son rôle premier est bien sûr le côté défensif. Et là, Artest donne tout ce qu’il a, se jette sur tout les balles et pourrait bien s’avérer être le pion défensif qui manquait parfois à l’équipe pour donner une rigueur dans son côté de terrain à ses coéquipiers.

S’il y en a un qui est surveillé comme le lait sur le feu par toute la planète basket, c’est bien lui!! Pour les fans, il doit remplacer Trevor Ariza au même poste, et dans le même registre : défenseur #1 et joueur de complément en attaque. C’est ce point-là que soulignent les détracteurs : se contentera-t-il de cette place ou va-t-il péter un câble et brûler Lalaland (HGO, si tu nous lis…lol)?… Ses premières sorties sont plutôt positives en ce qui concerne la défense et l’état d’esprit ; par contre, l’assimilation du triangle est loin d’être parfaite, mais on peut compter sur Kobe, Mister Ten ainsi que son ami L.O pour faciliter l’adaptation…ou re-cadrer, au cas où…

Kobe Bryant
Image

Bryant vieillit mais le MVP des dernières Finals n’en reste pas moins un des deux meilleurs joueurs de la ligue ( non, je ne lancerais pas le débat puisque ce papier à un autre but, tout à fait différent… ). Sa soif de victoire n’a nullement disparue malgré son dernier titre et il fera encore une fois tout pour glaner un cinquième titre. En espérant qu’il n’en fasse pas trop justement, que ce soit au niveau physique ou égo même si ces dernières saisons indiquent que Kobe a trouvé la voie de la sagesse

Que peut-on attendre de Kobe maintenant qu’il a prouvé qu’il pouvait être un leader positif et emmener une équipe jusqu’au titre de champion, ou pour faire plus simple, maintenant qu’il a gagné sans Shaq ?… Ben…recommencer, tiens!! L’arrivée de Ronron devrait lui permettre de se concentrer plus sur l’attaque (ou moins en défense, au choix…) même s’il devra tout de même partager le ballon avec Pau, Drew, L.O, Ron,… On peut lui faire confiance, déjà meilleur passeur la saison dernière, il devrait être à nouveau en tête à la fin de la saison. Ce « soulagement » défensif lui permettra-t-il d’être meilleur marqueur NBA?… Il sera certainement dans la course, comme dans celle du MVP, mais nous savons tous quel est l’ultime but qu’il s’est fixé cette saison : le doublé!

Derek Fisher
Image

Les années avancent, c’est un fait et Derek Fisher, aussi combatif soit-il n’y peut rien. Bien sur le Captain mérite toujours sa place dans le cinq de base mais ça reste notre point faible, comme la saison passée. Son shoot va s’avérer être très important et il faudrait qu’il garde le niveau qu’il a eu durant les Playoffs car sa fin de saison dernière fut assez catastrophique à ce niveau là. Et vu que c’est la seule chose que les années ne pourront pas retirer à Fisher, il faut qu’il l’utilise à bien.

Captain Fish ne pense pas du tout à la retraite et devrait encore être de sortie à sa période préférée de l’année, les Play-offs!! Coach Jackson a déclaré lors du training-camp que le héros du Game 4 des dernières Finales devrait néanmoins avoir un temps de jeu en baisse. Son leadership, sa connaissance du triangle, de la franchise, en bref son expérience seront tout de même inestimable surtout auprès des plus jeunes, voir pour Ronron…Et on peut être sûr qu’en P.O, il nous ressortira encore une pépite « from downtown »!!…

Lamar Odom
Image

Le sixième homme des Lakers devra encore une fois mener la second unit à bon escient et il sera intéressant de voir quel sera son rôle dans le money time des matchs serré. Avec Bynum qui prend de l’assurance, il sera difficile de le placer sur le banc et une situation bien épineuse attend donc Jackson de ce côté-là. On fait confiance au coach le plus psychologue de la ligue pour ne pas qu’il y ait de conflit interne. Quoi qu’il en soit, Odom sera très important et on a encore vu face aux Clippers que sa vitesse pour un poste 4 peut faire des ravages, de même que ses montées de balle qui se finissent par un lay up. Un trophée de meilleur sixième homme est envisageable pour le Laker.

LE joueur qu’il fallait garder cet été! Ce ne fût pas une histoire facile (ni courte…) mais ça s’est bien fini puisque L.O est de retour et pour fêter ça, il s’est marié!! Le Candyman devrait retrouver sa place de 6ème homme de luxe quant Pau sera de retour mais aura un rôle plus qu’important en épaulant la seconde unit et en finissant les matchs serrés au cas où Drew ne serait pas à la hauteur… Capable de jouer à quasiment tous les postes sur le terrain, il devrait nous régaler encore cette saison de ses « coast-to-coast » ou de ses tirs à 3pts, comme lors du match d’ouverture. Co-équipier exemplaire, motivateur hors-pair, energizer extraordinaire, c’est un vrai plaisir de le voir sur le terrain avec sa patte gauche et son sourire… No one is better than L.O!!

Sacha Vujacic
Image

Les fans des Lakers attendent beaucoup de Vujacic cette saison. Il y a deux ans, le slovène avait un nouveau contrat à aller chercher et sort alors la meilleure saison de sa carrière. Il obtient son contrat et va, par la suite, totalement s’écrouler. Son jeu n’étant plus vraiment le sien et son shoot ayant disparu. Zéro points en cinq matchs de Finals. Cela se passe bien sûr de commentaire. Alors en sortie de banc, Sacha devra retrouver son niveau de jeu qui était le sien dans le temps s’il veut conserver une place importante dans l’effectif…

Le slovène fait parti des joueurs les plus attendus cette saison. L’année passée, il est complètement passé à côté, et à touché le fond lors des Finales avec…0 point en 5 matchs!! Blessé et forfait cet été pour l’Euro, il en a profité pour se soigner et bien se préparer mais se sait malgrès tout dans le collimateur de coach Jackson, comme le prouve le tacle de ce dernier à propos…de ses cheveux!! Auteur d’une pré-saison assez satisfaisante dans l’ensemble, il a manqué son 1er match (comme toute la 2nd unit…) et à été sanctionné directement en ne revenant en jeu que 2 minutes en seconde mi-temps…
Il a intérêt à être adroit et rapidement s’il ne veut pas se retrouver 11ème ou 12ème homme…

Jordan Farmar
Image

Le jeune meneur – chouchou de h_blunt – est un très bon élément en sortie de banc. Mes si stats ont légèrement baissé la saison passée, son shoot à distance et ses pénétrations feront toujours aussi mal cette saison. Néanmoins, je reste persuadé qu’il devrait plus s’imposer avec Odom quand la second unit est sur au jeu. La saison passée, j’avais prédis une place de starter pour le Californien et même si cette place semble encore bien loin, bien doublé Fisher est primordial au vu de la condition physique du meneur titulaire.

Mon p’tit protégé devrait avoir plus de temps de jeu cette saison en back-up de Fish, à lui de bien l’exploiter… Il a déçu en règle générale l’année dernière avec des stats en baisse, même s’il fût gêné par une blessure. Sa vitesse et sa connaissance du triangle sont ses meilleurs atouts pour se montrer un peu en sortant du banc et sera spécialement surveillé par le GM qui pense déjà à « l’après-Fish »… En concurrence direct avec Shannon Brown il sera amené à jouer avec lui, en décalant ce dernier au poste 2… Une telle ligne arrière, un soir de réussite, les contre-attaques vont aller très vite…

Shannon Brown
Image

Le meneur explosif des Lakers s’est fait adopté de suite la saison dernière par les fans. Son côté spectaculaire et son envie défensive fait beaucoup de bien par moment. Même si je le trouve encore un peu perdu par moment en attaque, ses shoots à distances font souvent mouches et c’est donc une menace offensive de plus venant du banc. Sa force physique lui donne également un atout sur son premier pas ce qui fait souvent mal à ses adversaires, souvent les plus âgés.

Un des chouchou du Staples et on comprend pourquoi quand on regarde les Top ten!!… Shannon a un physique impressionnant pour sa taille, de la dynamite dans les jambes et des qualités défensives plus qu’intéressantes face à des joueurs du même gabarit comme Deron Williams. Il a l’avantage de pouvoir jouer aux postes 1 et 2, et peut donc prétendre à plus de temps de jeu, à la place de Jordan ou Sasha… S’il confirme cette année, qu’il apporte point, défense et énergie en sorti de banc, il prendre inévitablement du temps de jeu à Jordan ou Sasha, sinon, il devra se contenter du garbage-time..
.

Luke Walton
Image

Le fils de Bill a fait une très bonne fin de saison dernière. Même si les stats n’étaient pas extraordinaires, son implication en attaque et sa connaissance du triangle ont beaucoup aidé ses coéquipiers quand l’attaque était un peu stérile. Et finalement, on ne lui en demande pas plus…

Luuuke a gagné sa bague et peut enfin la montrer fièrement à papa!! Plus sérieusement, le back-up de Ronron aura son rôle dans la second unit, organiser et faire la dernière passe. Capable de quelques coups d’éclat en attaque lors d’un bon soir, il ne faudra malheureusement pas lui en demander beaucoup de l’autre côté du terrain, même si sa bonne vision du jeu l’aide toujours à être bien placé… Co-équipier modèle, joueur qui « existe » à travers les autres grâce à ses passes, c’est un bon joueur de rotation et un des chouchou du Staples qui adore l’appeler Luuuuuuuuuuuuuuuuuke…

Josh Powell
Image

L’intérieur des Lakers a été un peu baladé la saison passée. Passant de septième homme à joueur de bout de banc, Jackson en a étonné plus d’un avec le cas Powell. Il lui faudrait obtenir la confiance définitive de son coach car son apport sur le terrain a agréablement surpris plusieurs fans Lakers la saison passée, moi compris. Avec une belle combativité, son alliance avec Odom, Bynum ou Gasol selon les moments peut également faire des dégâts en attaque tandis que sa défense est loin d’être ridicule

Son vrai poste est ailier-fort, mais il peut toujours dépanner au poste 5 en cas de problèmes de fautes ou d’absence malgrès sa taille… Doté d’un bon petit tir à 5-6 mètres il peut être une arme offensive…s’il a un peu de temps de jeu, car derrière Pau, L.O, Drew, voir même D.J, ce ne sera pas si facile pour l’ancien de North Carolina de se mettre en avant…

DJ MBenga
Image

Le belge a sorti des énormes matchs face à Denver en fin de pré-saison, l’un offensivement l’autre défensivement. Alors bien sûr, on peut se dire que le chouchou des fans n’a pas le niveau pour évoluer avec un temps de jeu conséquent. Néanmoins, il sera toujours présent pour abattre un gros boulot défensif et commettre des fautes quand cela est nécessaire.

Le chouchou de Oz, comme du Staples en a surpris plus d’un lors de la pré-saison avec des matchs à 7 contres ou 14pts à 6/6!! Le Belge d’origine congolaise été cet été avec la Belgique mais à échoué contre la France en finale pour la qualification à l’Euro. Intérieur avec une présence physique imposante, son rôle est simple, soulager Drew et Pau, défendre, contrer, prendre des rebonds et utiliser ses 6 fautes… L’attaque est son gros point faible, car il est très limité au niveau des mouvements et à tendance un peu à paniquer vite quand il a la balle et à shooter…

Adam Morisson
Image

Celui qui a accompagné Brown lors du transfert avec Charlotte a beaucoup réchauffé le banc et ça ne devrait pas changer cette saison. Néanmoins, je reste sur que son shoot à distance pourrait faire très mal et étiré les défenses adverses…

Moustache a fait une bonne summer league, et une bonne pré-saison, saisissant la chance que lui a donné coach Jackson. Il peut prétendre à un peu de temps de jeu à la place de Luuuke ou de Sasha car il peut évoluer aux postes 2 et 3… Il devra briller rapidement, s’il ne veut pas passer l’année au bout du banc… Il pourrait être une bonne surprise s’il rentre ses shoots « from downtown » et ainsi venir chasser sur le terrain de Sasha…

Au niveau collectif, cela risque de devenir une bonne habitude, tout autre chose que le titre sera vécu comme un échec au sein du groupe et des fans. Après un 15ème titre acquis en juin dernier, le back-to-back semble plus que réalisable. Avec un effectif plus complet que l’année dernière avec l’arrivée d’Artest et le bon rendement de Bynum jusqu’à présent, les Lakers sont largement favoris. Mais derrière, la concurrence est rude. Spurs, Celtics, Cavaliers, Blazers et Mavericks sont cités comme les principaux outsiders des Lakers. Méfiance donc à l’excès de confiance. Toute les pièces sont là, ils ne restent plus qu’à les assembler dans le bon sens.

Les fans attendent qu’une chose, les GM les annoncent favoris, tout comme beaucoup de spécialistes et ce, malgrès la concurrence de plus en plus rude!! L’objectif est simple pour « Kobe & Cie » et tout autre résultat sera considéré comme un échec!! La pression est sur nos Lakers, c’est sûr, mais je pense qu’ils sont armés pour répondre au défi et nous faire encore rêver jusqu’au mois de juin…
Beaucoup de questions restent en suspend, seul le temps y répondra, mais la possibilité d’accrocher une 16ème bannière au sommet du Staples, et de se rapprocher un peu plus des 17 titres du rival de toujours est un bel objectif pour cette équipe qui fait envie…

* Affiches réalisées par Lu-yang78, designer officiel de http://lakers.unblog.fr

Publié dans DOSSIERS | 2 Commentaires »

27.10.09 LA Clippers 92 @ LA Lakers 99

Posté par oztrak le 28 octobre 2009

 

27.10.09 LA Clippers 92 @ LA Lakers 99

 

Image
Après une remise des bagues de champion, les Lakers sont bien resté concentré pour venir à bout des Clippers. Sans Gasol, Bynum et Bryant ont fait le gros du travail tandis que la réussite collective au shoot a fait défaut.

Dès le début du match, le tandem arrière-pivot des Lakers va se mettre en avant en inscrivant les cinq premiers points de leur équipe dans la minute initiale. Défensivement, les locaux laissent pénétrer les lignes arrières trop facilement et les passes vers les intérieurs vont faire mal dès le début. Avec à une attaque parfois confuse des Lakers à cause d’un jeu trop rapide par moment, les Clippers vont pouvoir revenir tout doucement pour n’être mener que d’un petit point après 4 minutes. Et durant ce temps, les coéquipiers de Bryant auront fait 5 pertes de balles et 3 fautes, ce qui est à corriger si on veut se détacher un minimum. Odom va inscrire cinq points à la suite pour contraster avec ses coéquipiers, de même que leurs adversaires, qui ratent beaucoup de shoots ouverts à distance. Grâce à des transitions offensives mieux huilées et un Kobe Bryant qui a la main chaude, les Lakers vont reprendre cinq point d’avance peu après la moitié du quart-temps malgré les pertes de balles constantes chez les Lakers mais aussi chez les Clippers maintenant. Et lorsqu’ils ne jouent pas en contre-attaque, les hommes de Phil Jackson proposent un très bon jeu de passes afin de trouver l’homme libre pour le shoot. Celui-ci ne rentre pas à chaque fois mais le mouvement de balle a le mérite d’exister. Et lorsque leur jeu se résumé à une passe = un shoot, c’est la galère offensives pour les locaux. Le trio Bynum-Odom-Bryant va faire très mal en fin de quart-temps et vont faire regretter les pertes de balles visiteuses avec, à chaque fois, des paniers faciles. Avec un jeu offensif ne ressemblant strictement à rien, les Clippers laissent l’écart monté au dessus des 10 points et seul un shoot behind the arc chanceux de Ricky Davis permettra à son équipe de ne pas compter plus que 10 points de retard à la fin des 12 minutes, 32-22. A noter le très bon début de match de Kobe qui est partout, que ce soit en défense, en attaque ou aux rebonds. Les coéquipiers de Davis auront perdu neuf balles lors de ce premier quart-temps, ce qui ‘est bien évidemment trop.

Pour reprendre ce second quart-temps, Lamar Odom accompagne la second unit. Et c’est d’ailleurs lui qui va inscrire le premier panier dans ce quart-temps, avec un lay up avant de faire une bonne fixation intérieure-extérieure avec Artest, ce qui amène à un trois points du néo-Lakers afin de faire passer l’écart à 15 points. Comme en fin de premier quart-temps, la balle circule encore bien chez les Lakers. Et malgré un air ball de Farmar sur un shoot ouvert, le mouvement de balle a encore une fois le mérite d’exister. Mais le meilleur moyen de scorer rester encore le jeu simple, avec des gives and go. Et quand ils le font, les pourpres et ors obtiennent un panier facile face à la défense inexistante des Clippers. En face, les visiteurs rentrent encore trop facile dans la raquette. Ainsi, ils vont scorer 6 points consécutifs in the paint afin de revenir un peu après le mauvais départ dans ce quart-temps et l’écart revient comme après les douze premières minutes. C’est alors qu’ils vont pouvoir commencer à reprendre du terrain grâce à un jeu offensif des Lakers sans mouvement, ce qui va les empêcher de scorer pendant quelques longues minutes. Les intérieurs des Clippers se font également plaisir en prenant énormément de rebonds offensifs, ce qui va amener à des secondes chances qui seront souvent marquées. Peu après la moitié du quart-temps, Jackson est obligé de prendre un temps-mort et de faire remonter les quatre autres starters, accompagnés de Josh Powell. Même si l’attaque manque encore parfois de mouvement, l’agressivité défensive est bien meilleure que ce que les joueurs du banc proposaient. Avec un Bynum qui reçoit beaucoup de balle et qui en fait souvent bon usage ( il va scoré 10 points dans les trois dernières minutes 30 ), l’écart va augmenter malgré les fautes trop vite commises par les locaux, et une bonne adresse sur la ligne de la part des visiteurs. Bryant va lui aussi proposer de bonnes choses offensives, qui ce soit pour libérer un coéquipier ou pour prendre ses responsabilités. Et c’est avec un jeu rapide qui fonctionne que les Lakers vont finir la mi-temps avec l’écart qu’il avait il y a douze minutes : 59-49. Niveau stats, Bryant est déjà à 4 steals et 17 points tandis que Bynum affiche 17 points et 6 rebonds.

 

 

Image

 

Pour reprendre cette seconde mi-temps, c’est Kobe Bryant qui se met encore une fois en avant avec un premier panier très spectaculaire en pénétration tandis que ses adversaires tentent des shoots à distance avec très peu de réussite, hormis le jeune Gordon qui fait un bon match au niveau du scoring. Les Lakers, surtout Kobe et Andrew, vont provoquer pas mal de fautes et convertir leurs lancers-franc afin de maintenir l’écart lorsque Kaman et Camby scorent 6 points consécutifs. Malgré tout, l’attaque des Clippers n’est toujours pas un modèle du genre et les pertes de balles continuent, ce qui ne va pas leur permettre de se rapprocher dans l’immédiat. De plus, avec une bonne défense des locaux, les shoots à distance ne fonctionnent toujours pas pour les coéquipiers de Davis qui vont faire quelques air ball. Côté Lakers, les tirs lointains font également défauts et c’est à l’intérieur qu’ils vont devoir se tourner pour scorer un minimum. Malgré tout, suite aux maladresses à distances, les Lakers permettent aux Clippers de revenir petit à petit qui, eux, se concentrent in the paint pour scorer. L’écart n’est plus que de 7 points au milieu du quart-temps. Vient alors le grand n’importe quoi offensif, des deux côtés. Pertes de balles à foison, ratés monstrueux dans la raquette, j’en passe et des meilleurs. Résultat, aucun panier ne sera inscrit durant plus de deux minutes avant que Bynum, encore lui, ne vienne scorer inside. Défensivement, le pivot des Lakers fait également un bon boulot en faisant bien souffrir Kaman. Mais les Clippers parviennent encore à prendre trop de rebonds offensifs et la bonne lecture du jeu de Gordon, qui est un des seuls à proposer quelque chose de bon en cette fin de quart-temps va permettre aux Clippers de revenir encore plus près à la fin du quart-temps : 76-75 pour commencer les douze dernières minutes. Bryant et Bynum sont bien trop seuls dans la bateau Lakers et un retour des Clippers restent envisageable dans le dernier quart-temps. Attention aux surprises !

Les Lakers vont reprendre ce dernier quart-temps avec application, notamment en défense puisque en étant attentif derrière, ils vont causer 2 pertes de balles de leurs adversaires en moins d’une minute. En attaque, Kobe décide de prendre ses responsabilités même s’il faut forcer un peu ses shoots pour cela, il le fait avec réussite par moment et sans à d’autres moments. Et malgré que les Clippers parviennent encore à prendre trop de rebonds offensifs, les Lakers se défendent aussi dans ce domaine et parviennent à creuser l’écart grâce à Odom et MBenga qui scorent 7 points à la suite pour voir l’écart monté à 9 points. Odom va enchainer avec un autre trois point pour répondre au shoot à mi distance de Butler et les Clippers continuent à se casser les dents sur une très belle défense des locaux. Artest va lui aussi tenter de faire de bonnes choses offensives. Il prend de bons shoots mais ceux-ci restent souvent infructueux par manque de réussite. Kobe, revenu au jeu après un petit temps sur le banc va continuer à faire mal, surtout en pénétration car ses shoots mi distance ne rentrent pas beaucoup. L’écart va alors monter à 15 points, 79-94 avant que les Lakers ne se relâchent offensivement, en perdant trop de balle et en ratant des shoots à distance faciles. Malgré tout la défense reste bonne et les quelques contre-attaques bien menées vont permettre aux Lakers de se mettre hors de danger pour les deux dernières minutes. Bynum ratera l’occasion de faire gagner des tacos aux spectateurs en ratant son dernier lancer-franc, fixant le score à 99-92.

 

Image

 

Alors, que penser de ce premier match ? Déjà souligner les bons passages défensifs. Certes ils n’auront pas tenu toute la rencontre mais les Lakers ont montré que quand ils voulaient, ils pouvaient. Ensuite, Bynum continue sa très bonne pré-saison. Son association avec Bryant fait des ravages puisqu’ils combinent 59 points à eux deux. Néanmoins, il faudra voir si le pivot aura autant d’importance dans la raquette avec le retour de Gasol. Pour son premier match de championnat, Artest n’a pas montré grand-chose offensivement en ratant pas mal de shoots libres de loin mais il a montré une belle agressivité défensive qui fait plaisir à voir. Pour le reste de l’équipe, le banc n’a pas tenu son statut puisqu’il ne score que 9 points à 4/13 aux shoots. Lorsqu’il était au jeu, comme dans le début de deuxième quart-temps, le jeu offensif ne ressemblait pas à grand-chose et il faut que cela change dès le prochain match puisqu’on sait que le banc est primordial si on veut avoir de grosses ambitions. Mais restons positifs, bon match dans l’ensemble avec un Gasol absent mais il faut tout de même se dire que Griffin n’était pas là. Le prochain match face aux Mavericks, la nuit de vendredi à samedi devra être pris plus au sérieux malgré que les texans ont perdu contre les Wizards la nuit dernière.

 

Highlights

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Phil Jackson

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Andrew Bynum

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Ron Artest

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Recaps | 4 Commentaires »

Preview : Season Opener 27.10.09 Clippers @ Lakers

Posté par oztrak le 28 octobre 2009

Preview : Season Opener 27.10.09 Clippers @ Lakers

Preview : Season Opener 27.10.09 Clippers @ Lakers 9ceaff884182748e11d1fae6756dc948-getty-91980475ab018_clips_lakrs


Voilà enfin la vraie saison qui reprend. La grosse attraction sera la remise des bagues bien sûr et… ça sera la seule d’ailleurs. Griffin, numéro un de la dernière draft s’est blessé ( fracture de la rotule gauche ) et ne jouera pas ce soir. Pas avant 6 semaines d’ailleurs.

Au niveau des match up, il est difficile de se faire une véritable idée des forces en présence après la pré-saison, qui n’indique pas grand chose. Au niveau des meneurs, l’avantage semble aller au Clippers avec Baron Davis. Malgré qu’il sorte d’une saison décevante, il reste une valeur sûre et va chercher à se reprendre au plus vite. Face à lui, Derek Fisher. Le Capitaine reste aussi un pion très important, surtout dans le money time, mais se fait de plus en plus vieux et ses jambes risquent d’avoir du mal à suivre face à Davis et ses drives.

Pour le poste 2, il risque d’y avoir une belle bataille. La révélation des Clippers, Eric Gordon devrait donner du fil à retorde à Kobe. La panoplie offensive du jeune Gordon peut déstabiliser une défense entière et il ne manquera pas de prendre le match en main s’il le faut. Bien sûr, le risque pour lui serait de vexer Kobe et dans ce cas, on sait de quoi il est capable.. Le grand défi pour Bryant sera de partager la balle, encore plus que la saison passée. Avec Bynum qui a fait une bonne pré-saison et l’arrive d’Artest, celà lui fait encore plus d’options offensives à contenter

Au poste 3, le nouveau Laker Ron Artest devra déjà montrer de quoi il est capable en défense. Face au jeune – 26 ans – Al Thorton, Artest risque de souffrir du premier pas de son adversaire. Une très grosse explosivité, voilà ce qui caractérise le Clipper. Et si Artest n’arrive pas à le contenir au démarrage, les aides défensives seront alors très importantes si on ne veut pas que Thorton passe sa soirée à scoré sur des dunks. Néanmoins, on peut faire à Artest qui a montré que sa défense pouvait encore faire des ravages. Car même s’il a encore du mal à trouver sa place dans le triangle, et on se doutait qu’il ne s’y fondrait pas comme Gasol avait pu le faire, il a montré une hargne défensive qui manquait peut-être aux Lakers la saison passée.

35b1cb1427c6b759bb2396f8e5d3282f-getty-91980475ab006_clips_lakrs

L’énigme de la soirée sera de savoir si oui ou non Pau Gasol pourra jouer ce soir. Et la blessure de Griffin pourrait décider le staff des Lakers à ne pas prendre de risque, surtout quand on sait que la doublure s’appelle Lamar Odom. Que ce soit face à Gasol ou Odom, ça devrait être Kaman qui devrait jouer au poste 4 ce soir pour palier l’absence de Griffin. L’allemand a bien sûr un très bon niveau de basket, avec un bon shoot à mi distance mais risque de ne pas voir beaucoup de ballon puisque les priorités offensives des Clippers se trouveront à l’extérieur. Si Gasol ne joue pas, le 6ème homme de luxe des Lakers pourrait faire très mal avec une premier pas bien plus rapide que le Clipper ainsi que shoot lointain plus fiable et notamment à trois points.

Andrew Bynum a été LA bonne surprise pour les Lakers. En enchainant les double-double, le pivot a surtout retrouvé la confiance qui lui fallait peut-être pour repartir sur de bonnes bases après des playoffs ratés. Et si Bynum devient le monstre qu’on attend depuis maintenant deux saisons et qu’il est épargné par les blessures, les Lakers seront alors monstrueux. Et ce soir, un bon test attend Bynum puisque ce sera face à Camby qu’il fera ses premiers pas dans la compétition officielle cette saison. Le Clipper possède un bon shoot à mi distance, ce qui risque de pas mal embêter Andrew mais lorsque le jeu se passera dans la raquette, le Laker risque d’avoir un avantage physique non négligeable et il pourrait à lui seul enterrer tout les chances de victoires des « visiteurs «

Pour le reste, on peut dire que les deux bancs ont de beaux arguments. Les Lakers risque de perdre leur 6ème homme si Gasol ne joue pas ce soir tandis Sebastain Telfair et Rasual Butler seront les deux hommes à surveiller en sortie de banc des Clippers. Ce match sera avant tout un test collectif pour les champions en titre – qui se verront attribuer leur bague ce soir – et notamment en défense. On se souvient que la saison passée, il avait impressionner tout le monde dans ce domaine face aux jeunes Blazers alors peut-être que Mister Ten aura préparer une nouvelle surprise pour resserrer les rangs en défense. Il faudra aussi montrer, en cas de gros écart, que les Lakers ont perdu cette fâcheuse habitude de consumer leur avance trop facilement.

e3955b55c3057c6314b74edfc7063d02-getty-91980475ng002_clips_lakrs

Publié dans NEWS | 1 Commentaire »

Monitoring the Lakers: Media Box.1 de l’été

Posté par hgochronicles le 8 août 2009

Hgo Chronicles

 

 

Monitoring the Lakers

Blog 11

 

 Media box.1 de l’été

Monitoring the Lakers: Media Box.1 de l'été dans HGO Chronicles media_box_logo

Bonjour à tous! J’espère que vos vacances se passent bien et que le mois d’août est clément pour tous les lecteurs de lakers.unblog où que vous soyez! L’été est encore long pour la plupart, comme l’attente du début d’une nouvelle saison NBA. En attendant la big League et le front office des Lakers nous ont offert une période estivale riche en contenu et en rebondissment. Aujourd’hui je vous offre un petit check point média et vous permettant de vous mettre à jour pour certains, compléter vos archives pour d’autres. Une Média Box.1 regroupant vidéos et photos des moments forts or et pourpre depuis juin dernier. Faîtes chauffer votre bande passante!

Have fun you all, see you next month!

 

Télécharger le DVD Lakers 2009 NBA Champions en format DVD!

dvd_lakers_2009_championship dans Mixs/Clips

Link Torrent

(4.7 GB)

———————————————-

Les deux « press conferences » de l’été côté LAL à télécharger:

 

http://www.sculu.com/wp-content/uploads/lamar-odom-lakers.jpg

Titre: LO Press Conference

Size: 369mb

Length: 24 min 12 secs

Link

 

http://www.andres3000.com/wp-content/uploads/2009/07/ron_artest_laker-copy.jpg

Title: Ron Artest Signing – Press Conference (KCAL.com version)
Size: 195mb
Link

—————————————————

Voici la part.1 des packs photos que je vous proposerai cet été.

Parade 2009, NBA finals ou revue de presse, tout y passera pour ce nouveau titre californien!

 

Pack Parade (244 photos)

http://pinoywired.com/wp-content/uploads/2009/06/061709-la-lakers.jpg

Link

 

Revue de presse pack.1 (12 photos)

 

slam131cover

 

Link

 

Lakers Airplane (49 photos)

 

http://lakers.topbuzz.com/gallery/d/270585-2/Trevor+Ariza+holds+the+Lakers+2009+Champions+Wheaties+box+as+he+gets+out+of+the+plane.jpg

Link

 

—————————————————

 Lakers Parade videos by Revgen

Sur FSN West

http://www.nba.com/media/lakers/08fsnwst_logo_432.jpg

 

Title: Lakers Parade and Victory Rally (FSN) Part I: Pre-Parade Talk and Discussion
Size: 2.87GB

Link:
Part 1 of 6: http://www.megaupload.com/?d=OYF454XC
Part 2 of 6: http://www.megaupload.com/?d=T9WXG6M1
Part 3 of 6: http://www.megaupload.com/?d=UW3OIG0M
Part 4 of 6: http://www.megaupload.com/?d=8VHIJ6Y7
Part 5 of 6: http://www.megaupload.com/?d=1Q5F824B

Part 6 of 6: http://www.megaupload.com/?d=HDKMC02L

 

 

Title: Lakers Parade and Victory Rally (FSN) Part II: Actual Parade and Victory Rally.
Size: 5.02GB

Link:
Part 1 of 11: http://www.megaupload.com/?d=4ITAWJR4
Part 2 of 11: http://www.megaupload.com/?d=C8QW8774
Part 3 of 11: http://www.megaupload.com/?d=DWLYQ0AV
Part 4 of 11: http://www.megaupload.com/?d=KEEEAQ3B
Part 5 of 11: http://www.megaupload.com/?d=JYWF3QXQ
Part 6 of 11: http://www.megaupload.com/?d=LNFWCQLX
Part 7 of 11: http://www.megaupload.com/?d=HEVIEYS4
Part 8 of 11: http://www.megaupload.com/?d=HS7EIOI9
Part 9 of 11: http://www.megaupload.com/?d=3JKFWDZH
Part 10 of 11: http://www.megaupload.com/?d=K0EKBGZX
Part 11 of 11: http://www.megaupload.com/?d=BDZBLTEZ

 

Sur KCAL

http://www.satlogo.com/logo/hires/kk/kcal_los_angeles.png

 

Title: Lakers Parade and Victory Rally (KCAL) Pt 1: Pre-Parade Talk and Discussion
Size: 1.87gb

Link:
Part 1 of 4: http://www.megaupload.com/?d=V4EM9TSN
Part 2 of 4: http://www.megaupload.com/?d=V8YPPFP6
Part 3 of 4: http://www.megaupload.com/?d=60O965L4
Part 4 of 4: http://www.megaupload.com/?d=95O41OGK

Title: Lakers Parade and Victory Rally (KCAL) Pt 2: Actual Parade and Victory Rally
Size: 4.65gb

Link:
Part 1 of 10: http://www.megaupload.com/?d=FHCIBQCU
Part 2 of 10: http://www.megaupload.com/?d=VO6YDEE4
Part 3 of 10: http://www.megaupload.com/?d=VLBC2ZND
Part 4 of 10: http://www.megaupload.com/?d=T8JUSUZG
Part 5 of 10: http://www.megaupload.com/?d=3X48XONY
Part 6 of 10: http://www.megaupload.com/?d=O87NGKR0
Part 7 of 10: http://www.megaupload.com/?d=7RS8KMDG
Part 8 of 10: http://www.megaupload.com/?d=YIF8JPV6
Part 9 of 10: http://www.megaupload.com/?d=HM7AVX0R
Part 10 of 10: http://www.megaupload.com/?d=ZU4RC81A

Publié dans HGO Chronicles, Mixs/Clips, NEWS | 7 Commentaires »

Sun Yue libéré

Posté par Master Zen le 31 juillet 2009

 Sun Yue libéré dans Transactions 001111a9f7bb0a453b050d_LJGrVfjbzzaq

Les Lakers ont annoncés ce vendredi avoir mis fin au contrat de leur arrière chinois Sun Yue.

Une décision dans la logique des choses après la resignature de Lamar Odom, le Front Office ayant affirmé qu’il ne prévoyait que 13 joueurs sous contrat dans le roster pour la saison prochaine. Avec Yue, cela faisait 14.

Mitch Kupchak a justifié son choix cette après-midi.

« Avec le niveau de talent et la profondeur de notre effectif, la situation ne permet simplement pas de donnerune chance à Sun Yue de jouer le temps de jeu qu’il mérite. Nous pensons que c’est dans son intérêt qu’il rejoigne une équipe où il puisse jouer et montrer son talent. Nous avons apprécié sa contribution l’an passé et lui souhaitons le meilleur pour le reste de sa carrière » a déclaré le General Manager.

Phil Jackson a également eu un petit mot pour l’arrière, le remerciant pour son profesionnalisme la saison dernière.

Publié dans NEWS, Transactions | 4 Commentaires »

Lamar Odom rempile officiellement

Posté par Master Zen le 31 juillet 2009

 Lamar Odom rempile officiellement dans Transactions 48375829-30144059

Point final à ce drama estival qui nous aura tenus en haleine chaque jour de juillet: Lamar Odom a finalement accepter de re-signer officiellement aux Lakers ce jeudi.

Le deal serait d’environ 33 milions de dollars sur 4 ans, avec la quatrième année en option d’équipe. Odom se contenterait donc de 3 ans et 27 milions de dollars garantis, au dépend des cinq ans et 34 milions du Heat.

« J’ai toujours voulu revenir aux Lakers car nous avons gagnés ce titre. Je joue pour la plus prestigieuse équipe au monde, avec le plus talentueux des intérieurs, Pau Gasol, le retour d’Andrew, sans oublier Kobe Bryant. Ajoutez à cela  l’opportunité de jouer maintenant aux côtés de Ron Artest, un pote que je connais depuis 16 ans, ça veut dire beaucoup de choses. J’ai dis à Ron il y a quelques semaines que je ne pouvais pas partir ailleurs, je devais encore me battre. Chaque fois que les négociations n’allaient pas dans le sens où je l’espérais, je faisais un pas en arrière, comme lorsqu’ils ont retirés les offres de la table, je savais juste que je devais continuer de me battre. » a déclaré Lamar après l’annonce de l’officialisation de sa signature.

Aucun mot cependant sur le Heat de Miami qui le courtisait à grands coup de lobbying de Dwayne Wade qui ce soir réagissait via Twitter « Je suis quand même content pour Lamar. Ca reste la famille pour toujours« 

Publié dans NEWS, Transactions | 5 Commentaires »

12345...28