• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 26 novembre 2008

25.11.08 Nets 92 – 120 Lakers

Posté par Master Zen le 26 novembre 2008

25.11.08 Nets 92 - 120 Lakers dans Recaps c5e2dd224a577303cbeb79ba11dda525-getty-83010633ng003_nets_lakers 

Les blow outs se suivent mais ne se ressemblent pas à L.A. On connaissait les Lakers dominant grâce à Kobe… Hier soir face aux Nets, on a vu des Lakers dominant malgré Kobe…

Kobe who?

Et on a très vite vu que ce n’était pas le jour du MVP en titre, qui commence le premier quart par cinq shoots manqués quasi consécutivement. Malgré cela les Lakers vont tenir le score grâce notamment à Pau Gasol qui travaille bien le chinois Yi et des paniers primés de Derek Fisher, Vlad’ Radmanovic et Andrew Bynum pour coller à 13-12 après 6 minutes de jeu. Yi qui va réagir en inscrivant 5 points d’affilée de même que Carter pour conserver une avance 24-21 à 3 minutes de la fin et ainsi forcer Phil Jackson à prendre un temps-mort pour faire rentré sa second unit Ariza-Odom-Farmer. Même si Kobe met fin à son mauvaise série de départ sur un dunk aussi extraordinnaire qu’il soit, c’est bien Pau Gasol qui tient l’équipe à flot, 28-24 après 12 mintes. L’espagnol termine le premier quart-temps avec 10 points. Un quart-temps loin d’effacer les doutes sur la défense puisque les Nets ont shootés à 54% lors de cette période contre seulement 40% pour les Lakers, dont un vilain 1/7 de leur star numéro 1.

gasolqf9 dans Recaps bynumbs8

Inside Game

Après avoir cibler Gasol dans son matchup favorable contre Yi en premier quart, c’est sur Bynum que va se concentrer l’équipe en début de second quart. Son premier ballon donnant deux lancers francs et le second un hook shot manqué, bien suivit par Ariza qui met le couvercle pour une superbe claquette dunk qui égalise à 28 partout. Cette fois-ci le matchup ne semble pas aussi favorable, Lopez répondant bien à Drew en inscrivant son 10ème point en 12 minutes de jeu juste après. Lamar Odom, fidèle à son statut de bon sixième homme va ensuite prendre le jeu en main en provoquant une faute résultant en deux lancers francs avant un joli layup sur son drive main gauche qui lui est caractéristique puis une passe dans le dos pour un layup de Bynum. Cela avant que Farmar ne plante un trois points pour terminer un run de 7-0 qui donne aux Lakers une avance 39-34. Le massacre à l’intérieur va se poursuivre avec deux paniers au poste de Gasol puis Bynum avant un jumper de Fish’. Ces trois paniers consécutifs donnant aux locaux leur plus grande avance au score 52-43 à 2:41 de la mi-temps. Mais New Jersey va faire l’effort de revenir emmené par leur meneur Devin Harris qui va marquer 9 des 11 derniers points du quart-temps de son équipe pour revenir à 56-54 au repos.

defensebi0

Ok guys, let’s talk about some Dee

Kobe de retour en seconde mi-temps? On y a cru après l’avoir vu rentré ces deux premiers shoots du troisième quart. Mais il va ensuite à nouveau raté la cible trois fois de suite et laisser les Nets revenir à un points après un panier longue distance de Carter et deux lancers de Yi. Les hommes du New Jersey vont même égaliser après un petit jumper de Gasol répondue par un nouveau three de Bobby Simmons. Gasol trop soft? Sifflez lui 3 secondes en attaque alors qu’il devait avoir deux lancers francs sur une action et vous verrez à quel point il est soft. Sur l’action suivante, l’espagnol va dunker avec rage sur un move au poste montrant toute sa colère pour reprendre l’avantage au score. Tout aussi agressif, le dunk de Bynum sous le panier juste après. Si Kobe n’est pas retour, la défense elle l’est.  »Finies les co******** Devin! » C’est ce qu’à du se dire le Spinx en seconde mi-temps. Une prise à deux systématique sur ces montée de balle a ainsi été mise en place pour l’éviter de jouer les Chris Paul (CP3 avait d’ailleurs subit le même traitement à la New Orleans Arena). Les Lakers vont enfin commencer à se détacher grâce à un 9-2 mené deux drives de Kobe et terminé le second panier à 3 points de Vlad’ Radmanovic. 77-68. Les benchers Ariza, Farmar, Vujacic, Odom vont terminer le quart-temps principalement en fournissant une bonne défense sur leur homologues du New Jersey et rentrant leur panier de l’autre côté du terrain. Ok, pas photo entre notre second unit et les Dooling, Hayes, Williams, Anderson… C’est mathématique: les Lakers gagnent le quart-temps 34-22 et tiennent leur adversaire à 26% aux shoots (6/23) alors qu’ils rentrent 59% de leur tentatives. 90-76 avant les douze dernières minutes.

Finish them! Blow them!

Et c’est encore cette second unit qui va se charger d’achever les Nets en quatrième quart. Et c’est encore Lamar Odom qui va lancer la machine infernale en marquant tout d’abord le premier panier puis en fournissant une excellente défense à l’intérieur. Sur un rebond offensif de Bynum, Vujacic va ensuite mettre dedans à 7m25 pour donner à l’équipe son plus large avantage 95-76. Avantage étendu après un 8-2 rondement mené par un panier à trois points d’Odom (NDRL: 5/9 cette saison à 3 points pour Odom après avoir tourné à 27% la saison passée à cette distance), un gros dunk de Drew et un fade-away d’Ariza: 105-78. Phil Jackson choisira ensuite une lineup Farmar-Vujacic-Walton-Powell-Mihm pour jouer le garbage time et se diriger tranquillement vers une cinquième victoire consécutive. 120-92 score final.

Comme souvent, les Lakers ont encore donné l’impression de commencer à jouer en seconde mi-temps. La bonne défense donnant des paniers faciles en contre attaque et aidant ainsi le bon déroulement des choses. Les 120 points marqués sont en outre la meilleure performance offensive de l’équipe cette saison.

« Nous avons simplement mis notre défense en place » a dit Phil Jackson à propos de la seconde mi-temps de son équipe.

« Notre avantage était le jeu dans la peinture. Ils ont de jeunes joueurs dans la raquette donc j’ai pensé que Pau et Drew pourraient dominer largement à l’intérieur. Mais Gasol a aussi marqué à mi-distance. Il a fait un bon match. On a aimé la façon dont il a joué, notamment sur les situations défensives où il a aidé. »

« C’est une bonne chose, un bon signe de santé » a-t-il ajouté concernant la victoire de 28 points malgré un Kobe à 12 points et 5/17 aux shoots. « Mais nous voulons que Kobe shoot bien, c’est un point décisif pour notre attaque, qui doit passer par lui. »

Pau Gasol termine meilleur marqueur avec 26 points, 8 rebonds et 3 passes devant Jordan Farmar et ses 18 points en provenance du banc.

Andrew Bynum cumule, 15 points, 6 rebonds et 2 passes. Vujacic marque 10 tandis que Odom inscrit 13 unités.

Boxscore complet

 

Retrouvez toutes les photos du match sur Los Angelinos!

 

Highlights:

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans NEWS, Recaps | Pas de Commentaire »