• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 15 novembre 2008

14.01.08 Pistons 106 – 95 Lakers

Posté par Master Zen le 15 novembre 2008

 14.01.08 Pistons 106 - 95 Lakers dans Recaps 5a2e44e420ef4bd994bfdf77305ad336-getty-82993754ng022_pistns_lakrs

Toutes les bonnes choses ont une fin, même les séries de victoires. Personne n’est parfait, et les Lakers l’ont appris à la dure hier soir face à une très bonne équipe. On pensait que les hommes de Phil Jackson avaient fait le plus gros en battant trois grosses cylindrées de l’Ouest cette semaine mais c’était sans compter sur des Pistons « new look » emmené par un excellent Allen Iverson…

kobeaixn0 dans Recaps

Une histoire de séries

Cinq classique côté Lakers: Fisher-Bryant-Radmanovic-Gasol-Bynum pour accueillir Iverson-Hamilton-Prince-Wallace-Brown. Et ce sont ces touristes de Motow qui vont prendre un départ canon en rentrant plusieurs shoots consécutifs pour rapidement prendre un avantage au score de 12-2 avant que Kobe et Gasol ne combinent 5 points. Malgré quelques positions ouvertes laissés aux Pistons, la défense des Lakers n’est pas mauvaise dans ce premier quart et va ensuite stopper cinq possession de suite des visiteurs avec notamment un gros contre d’Andrew Bynum, le deuxième meilleur contreur de la ligue. Drew qui va ensuite aider l’équipe à recoler au score sur un alley-oop envoyé par Kobe, après avoir pris consécutivement 3 rebonds offensifs. Puis Kobe, sur un premier dunk, va égaler Larry Bird au classement des top scorers de l’histoire, puis le dépasser sur un second conclu en alley-oop sur une passe de Gasol, devenant ainsi le 23ème meilleur de tous les temps avec 21 791 points au compteur en carrière. Kobe qui devait certainement être plus heureux que ces deux paniers étendent le run à 12-0, et fassent passer l’équipe devant au score: 14-12. Radmanovic, très maladroit en ce début de match sortira après son troisième shoot manqué de suite remplacé par Ariza, de même que Fisher et Gasol remplacés par Odom et Farmar. Puis Detroit va terminer le quart-temps sur un 11-4 avec notamment Rasheed Wallace et A.I marquant deux paniers chacun pour faire repasser les Pistons en tête 23-16.

Vous avez dit « Défense? »

Deux paniers de Farmar puis Ariza réduiront cet écart en début de second quart-temps. Malgré cela la défense semble ne pas résoudre ou ne pas vouloir s’occuper du cas Rasheed Wallace, plusieurs fois ouvert derrière la ligne à 7m25 et qui va encore planter dedans pour permettre à Detroit de mener 33-20. La défense à la peine donc, et l’attaque également. A ce moment là, les Lakers sont à 7/22 tandis que les Pistons sont à 11/19. Wallace va continuer son bombardement en empilant un nouveau panier à 3 points, imité dans la foulée par Tayshaun Prince. En difficulté en attaque et semblant peiner à s’adapter en défense au cinq « small ball » des Pistons, les Lakers, meilleure attaque et meilleure défense de la ligue avant ce soir, pataugent un peu malgré la réponse de Sasha Vujacic et le bon travail des big mens Odom-Gasol dans la peinture, l’écart croit en faveur d’A.I & co et le score est désormais de 45-34 à 6 minutes de la mi-temps. Ariza lui ne semble pas à la peine ce soir et va encore intercepté un ballon que va ensuite convertir Kobe en panier avant de claquer une grosse claquette dunk sur un shoot manqué de Gasol pour revenir à sept points des envahisseurs. Prince va ensuite montré rejoindre Iverson et Wallace dans les joueurs de Motown à 10 unités ou plus à la mi-temps en rentrant deux paniers consécutifs et Kobe aura le dernier mot de cette première mi-temps en scorant un shoot difficile au buzzer pour rester au contact sous la bare des 10 points: 53-44 à la mi-temps. Detroit a shooté à 60% lors de ces 24 premières minutes alors que les Lakers n’ont rentrés que 41% de leur tentatives.

capte32bf8ba111a48e4808jo7 2bc1fc8181ea9e067630cc1cy6

Panne de moteur

En troisième quart-temps, l’équipe semble revenir sur de meilleurs bases. Après un vilain 0/7 à la mi-temps, Fisher commence enfin à trouver son rythme en marquant deux jumpers et Kobe continue de voler au cercle pour aller claquer un joli dunk après avoir crosser Tayshaun Prince, réduisant par la même occasion l’avance de leur adversaire à 5 points. Mais Detroit va reprendre le large sur plusieurs lancers d’Iverson puis de Prince avant que Rasheed Wallace, pour une fois défendu derrière la ligne à 3 points, ne balance une prière de 8 mètres qui rentre avec la planche, exhaussant ainsi le voeux de son équipe de mener de 12 points, 70-58 à 5 minutes de la fin du quart. Un silence de mort inhabituel en ce début de saison dans la salle du Staples Center commence alors à s’installer malgré une présence toujours aussi bonne des hommes du banc et deux paniers d’Ariza et Odom. Hamilton par deux fois puis Aaron Affalo à 3 points juste avant le buzzer vont étendre l’avance des bleus et rouge à 15 points avant d’entamer les 12 dernières minutes.

Les meilleures choses ont une fin…

Farmar-Bryant-Vujacic-Odom-Bynum débute le quatrième quart-temps avec une mission: rester invaincus. Farmar mène la révolte avec deux paniers d’affilée après qu’une bouille bien connue n’ait rentré deux lancers en face: Kwame Brown qui passe du coup au dessus des 10 points dans cette rencontre. Le momentum vient lorsque Bynum rate un dunk sur un alley oop envoyé par Kobe qui aurait pu réduire l’écart à 11 points mais qui résultera en un nouveau panier à 3 points en face rentré par Tayshaun Prince: +16 pour les Pistons: 87-71 à 6 minutes de la fin. Kobe manque lui aussi plusieurs shoots de suite alors que Sheed Wallace et Rip Hamilton n’agravent le score sur lancers francs. Petite révolte tout de même du MVP en titre qui va marqué 8 points de suite en 1 minute 30, ce qui le fait passer devant Gary Payton à la 22ème place des meilleurs scorers de tous les temps, et qui va ensuite contrer une tentative d’Hamilton pour faire revenir les pourpre et or à 14 points à 3 minutes du buzzer final et ainsi entretenir un espoir d’invincibilité. Espoir vite effacé par Rasheed Wallace, encore lui, sur un dunk en contre attaque. Kobe continue de se battre jusqu’au bout avec Gasol mais les Pistons termineront le match tranquillement aux lancers pour préserver l’avantage et ainsi stopper la série des Lakers en décrochant une belle victoire chez eux au Staples Center: 106-85

drewkobeqo7

« Nous n’avons rien fait de bien ce soir en équipe, attaque, défense, combativité, pertes de balles, interceptions » a déclaré Lamar Odom après le match.

« Kobe et Fish n’ont pas été en réussite sur leur shoots ce soir. Vous ne pouvez rien gagner lorsque cela arrive » a dit le coach Phil Jackson.

« Avec Rasheed Wallace dans le 5 et sa polyvalence en attaque, ça ouvre des positions pour les arrières. On a pas shooté particulièrement bien mais ces gars étaient chauds, trop chauds, et ils nous ont laissés sur le côté de la route » a pour sa part admis Kobe.

Kobe termine meilleur marquer du match avec 29 points (mais 12/30 aux shoots), 5 rebonds, 6 passes et 4 interceptions.

Pau Gasol fait le job avec 15 points, 10 rebonds et 6 passes de même que sa twin tower Andrew Bynum avec 8 points, 9 rebonds, 4 passes et 3 contres.

Lamar Odom et Trevor Ariza confirme bien qu’ils sont les deux meilleurs hommes du banc avec respectivement 11 et 10 points.

Boxscore complet

 

Retrouvez toutes les photos du match sur Los Angelinos!

 

Highlights:

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans NEWS, Recaps | 1 Commentaire »