• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 10 novembre 2008

Buss paiera tout ce qu’il faut pour que ça dure

Posté par Master Zen le 10 novembre 2008

43279217.jpg 

Ravi de l’excellent début de saison de l’équipe (on le serait à moins), Jerry Buss le propriétaire de la franchise a déclaré qu’il était prêt à investir tout ce qu’il fallait pour conserver cela.

Dans une interview hier, Buss a d’abord exprimé son désir d’affronter à nouveau les Celtics, la défaite lors des Finals de juin dernier l’ayant apparemment affecté.

« Je veux sincèrement les rencontrer à nouveau. Une des raisons majeures pour lesquelles j’ai acheté les Lakers était de battre les Celtics » a-t-il dit en expliquant son passé de fan, avant sa propriété sur la franchise, frustré de voir le grand rival de la Nouvelle Angleterre battre les pourpre et or maintes et maintes fois.

Il a aussi dit qu’il voyait l’équipe parvenir à un bilan proche des 60 wins cette saison, malgré la forte compétition dans la conférence Ouest. 

Mais Jerry Buss a aussi et surtout parler business.

Les Lakers sont déjà largement au dessus du salary cap et avec les fins de contrat de joueurs piliers qui arrivent, cela ne risque pas de s’arranger. Buss paie 10 millions de dollars de luxury taxe cette saison et paiera environ la même chose la saison prochaine avec une masse salariale de 75 millions de dollars sur seulement 9 joueurs. Donc beaucoup plus à prévoir avec 12 à 15 joueurs….

Mais hier Buss a rassuré tout le monde en exposant la situation financière du club.

« Nous devons faire ce que nous avons à faire. Je n’aime sûrement pas payer la luxury taxe, mais si c’est le prix à payer pour gagner, nous le paieront. »

Le proprio a aussi dit qu’il souhaitait prolongeait le coach, Phil Jackson à la fin de son contrat la saison prochaine.

« Avec cette équipe, il peut continuer de vieillir et encore coacher. Je ne le vois partir nul part. Je sais qu’il a des problèmes de santé, mais cette équipe est un vrai délice et je ne peux voir personne la quitter. »

Mais la priorité reste bien évident de conserver Kobe, malgré les différents qu’on pu avoir les deux hommes par le passé.

« Je pense que Kobe a vraiment compris a quel point j’ai fais d’énorme efforts pour apporter suffisant de talent pour être compétitifs. Lorsque le trade pour Pau Gasol s’est conclu, immédiatement il m’a dit au téléphone ‘Wow avec ça je peux gagner’. Je pense que Kobe et moi marchons très bien ensemble. »

Kobe pourrait faire l’impasse sur ces deux dernières années contrat à 47 millions de dollars et devenir free agent l’été prochain. Buss pourrait donc avoir à signer Kobe pour 5 ans et 135 millions de dollars cet été.

« On ne veut pas discuter de ces questions avant que le temps soit venu car nous ne savons pas ce qu’il peut arriver, mais nous ne pouvons pas nous permettre de perdre Kobe. »

Jerry Buss s’est aussi exprimé sur le General Manager Mitch Kupack.

« J’ai toujours été satisfait de ce que Mitch a fait. Il peut paraître qu’il y a eu des hauts et des bas, mais notre relation n’a jamais connu de hauts et de bas. Tout ce que nous avons tenté d’accomplir, nous l’avons très bien réussis. »

Concernant la situation des autres joueurs, il s’est dit très satisfait de l’extension de contrat conclu avec Andrew Bynum et impressionné par l’apport de Pau Gasol. Néanmoins, Buss a également dit qu’il n’imaginait pas pour le moment s’engager sur le long terme avec Trevor Ariza et Lamar Odom, tous deux free agents cet été…

Réponses en juin prochain.

Publié dans NEWS | 3 Commentaires »

09.11.08 Rockets 82 – 111 Lakers

Posté par Master Zen le 10 novembre 2008

 09.11.08 Rockets 82 - 111 Lakers dans Recaps 6add96f4778cfb133e69f94fc6195473-getty-82994164ab017_rockts_lakrs

Odom et Artest ont beau être les meilleurs amis du monde, sur le parquet les deux enfants de QueensBridge ne se font pas de cadeaux.

 

La série d’invincibilité se poursuit pour Kobe et les siens après avoir battu les Rockets ce dimanche avec toujours cette même impression de maîtrise et de domination.

On ne change pas une équipe qui gagne. Fisher-Bryant-Radmanovic-Gasol-Bynum sont alignés pour démarrer comme lors des quatre premiers succès. En face, sur le papier ce n’est pas moins reluisant: Alston-McGrady-Artest-Scola-Yao.

Décollage immédiat

Et ça démarre bien pour les Lakers qui mène rapidement 6-2 suite à un alley-oop entre Radmanovic et Gasol avant que Kobe ne vienne bacher méchamment Yao Ming et ses 2m26. Un contre qui rappelle étrangement celui de l’année dernière. Généralement, ce genre d’action à le don de booster l’équipe qui la réalise, le fameux momentum. Au lieu de ça, les Rockets vont répondre par un 12-0 grâce notamment à deux paniers primés de Rafer Alston et Tracy McGrady pour mener 12-7 et forcer Phil Jackson à prendre un temps-mort. Fisher arrêtera temporairement l’hémorragie grâce à un panier à 3 points mais un troisième ballon perdu de Pau Gasol entraînera deux nouveaux points de Scola pour permettre aux texans d’étendre leur avantage à 11 points. Jackson va alors faire rentrer Odom, Ariza et Farmar plus tôt que d’habitude. Le jeu des Lakers va changer et les angelinos vont beaucoup plus attaquer le panier forçant Artest et Yao à rejoindre le banc pour 2 fautes. Malgré cela la maladresse reste constante avec un vilain 4/16 aux shoots avant que Kobe ne rentre un ultime panier au buzzer pour un score de 28-16 après 12 minutes de jeu. Ces 16 points sont le plus petit score marqué par l’équipe cette saison, de même qu’un 29.4% aux shoots sur ce quart-temps avec notamment un 0/4 de Bynum sous le cercle. Les Lakers ont également perdu 8 ballons lors de cette période.

Rythm is love

A 10 minutes de la mi-temps, Farmar réduira l’écart à 10 points. Deux jumpers de Carl Landry mettront le Zen Master hors de lui sur le banc même si un panier à 3 points de Vujacic continuera de maintenir un écart raisonnable. La second unit emmené par Lamar Odom, Trevor Ariza et Jordan Farmar réduiront ce retard de 13 à 7 points et c’est à ce moment que Jackon décide de remettre l’artillerie lourde sur le parquet en faisant rentrer Kobe et Gasol pour tenter de combler le déficit avant le repos. A 4:45 du repos, les Lakers avaient déjà scorer 24 points en second quart-temps, palliant ainsi le faibles 16 unités inscrites en premier quart. Deux interceptions consécutives d’Ariza dans la même minute ramèneront les Lakers à un point à 2:30 la mi-temps. Deux lancers francs de Bynum puis un panier en contre-attaque de Gasol porteront l’équipe devant 50-47 dans la dernière minute. Artest rentre ensuite un lancer sur deux avant de se faire contrer par un retour supersonique d’Odom à la dernière seconde pour permettre aux pourpre et or de conserver l’avantage à la pause: 50-48.

9bf84f1b725ed8c4f0eff3fe1d730966-getty-82994164ng004_rockts_lakrs dans Recaps

Houston We have a problem

Après n’avoir marqué que 3 points dans les sept dernières minutes de la première mi-temps, Houston ne semble pas avoir corriger la mire au retour des vestiaires en n’inscrivant que 6 points dans les cinq premières minutes du le troisième quart-temps. Chose qui a dû désepéré les fans en rouge, particulièrement après un second contre monstrueux de Kobe cette fois-ci sur T-Mac. Kobe qui suit cette action par un énorme fade-away en sortie de spin move. Artest tente ensuite de sonner la révolte des texans en rentrant consécutivement deux paniers derrière la ligne mais derrière Derek Fisher emmènera les Lakers à un 6-0 pour prendre 10 points d’avance, 67-57. Lamar Odom marque à 3 points avant que Carl Landry ne réussisse une claquette après un panier raté de Brooks pour maintenir Houston à flots, 72-65 avant les dernières 12 minutes.

Just look how good we are

Et comme ils nous y ont habitués depuis le début de la saison. Les Lakers en quatrième quart-temps c’est Lights Out! Dès le début du quart-temps, Vujacic rentre son second panier à 3 points en deux tentatives avant de distribuer un caviar à Gasol pour deux points ouverts. Puis Lamar Odom, semblant trouvé une certaine constance à son poste de 6ème homme rentre un joli fade-away pour un score de 81-66. Farmar participe au Show avec Sasha en empilant également à 7m25 de même que Gasol continue sa démolition dans la peinture avant de sortir avec une ligne de stats de 20 points à 7/10 aux shoots, 13 rebonds, 3 passes et 3 contres. Kobe rentre à la place de Vujacic et ses 9 points à 3/3 à trois points pour participer à la fête et assister à un premier alley-oop entre Farmar et Bynum qui conclut sur la tête de Yao, puis d’être à la réception d’un second sur une passe d’Ariza. Le même Ariza qui confirmera son adresse derrière la ligne en ce début de saison en rentrant un nouveau 3 points pour un 107-80 à 2:28 de la fin. Les dernières minutes seront du garbage et le score s’arrêtera finalement à 111-82.

capt.e08bf1e31fcc4fda9811ebc412edd4e0.rockets_lakers_basketball_las124

« Le momentum est arrivé après le premier quart-temps. En seconde mi-temps, on s’est créée plus d’opportunités, ona plus fait tourner le ballon » a analysé Phil Jackson à la fin du match.

« C’est simplement une question de rythme. On étaient un peu rouillés en début de partie. On a beaucoup d’armes et on sait les utiliser. On a fait tourner la ballon et on a rentrer«  confirme Kobe.

« Aucun écart n’est sûr dans cette ligue. Je veux dire que les joueurs sont tellement talentueux qu’un avantage de 20 points peut disparaître en une poignée de minutes. Il suffit seulement pour nous de jouer notre basket et de verrouiller en défense » Jordan Farmar.

« Nous avons vraiment deux équipes très bonnes et très différentes. Il ya la première qui joue avec méthode, calmement, passe par moi et Pau, Kobe à l’aile qui joue l’avantage. Les remplaçants débarquent et courent, interceptent et font des contre-attaques » a pour sa part déclaré Andrew Bynum.

Kobe termine meilleur marqueur et totalise 23 points, 3 passes et 3 rebonds.

Farmar réalise son meilleur match de la saison en sortant du banc avec 16 points, 6 passes et 3 rebonds tout comme Lamar Odom avec 9 points, 4 rebonds et 2 contres.

Bynum fait le boulot avec 13 points, 7 rebonds et 3 contres.

 

Boxscore complet

 

Retrouvez toutes les photos du match sur Los Angelinos!

 

Highlights:

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans NEWS, Recaps | 6 Commentaires »