• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 8 novembre 2008

Kobe: « Ne pas relâcher »

Posté par Master Zen le 8 novembre 2008

 Kobe:

Avec un seul match à jouer cette semaine, les Lakers doivent trouver un moyen de se motiver eux-même. Se satisfaire de ce qui est acquis, relâcher la pression est hors de propos pour Kobe.

« Je pense qu’on a fait un bon boulot pour réaliser ce que nous avons fait. Le message cette semaine c’est: est-ce qu’on peut être bons ou est-ce qu’on peut être excellents » a déclaré la superstar de l’équipe.

Un journée de repos dimanche dernier suivie de deux jours d’entraînement avant un match gagné de 18 points face aux Clippers, un repos le lendemain et deux jours d’entraînement, voilà ce qui a été l’emploi du temps des poupre et or cette semaine. Cela risquerait de rouiller les jambes.

« C’est un temps pour que nous pouvons prendre pour progresser, faire un pas en avant. C’est difficile d’apprendre beaucoup de choses sur nous à ce moment de la saison. L’important c’est de remporter des victoires et d’essayer de progresser » ajoute Kobe.

Car si le bilan de 4-0 est plutôt flatteur, l’adversité ne s’est pas vraiment fait sentir jusque là. Blazers, Clippers et Nuggets restant des équipes de seconde zone.

La semaine qui s’annonce s’annonce bien plus compliqué pour les hommes de Phil Jackson, qui après avoir rencontré les Rockets demain soir, se rendront à Dallas mardi puis à New Orleans mercredi avant de recevoir les Pistons et Allen Iverson vendredi prochain au Staples Center.

Publié dans Kobe Bryant, NEWS | Pas de Commentaire »

The Strong Side Zone Lakers Defense

Posté par Master Zen le 8 novembre 2008

 The Strong Side Zone Lakers Defense dans DOSSIERS f37963c222b23e06c91c6bf1fea5d03f-getty-82993706ng016_clips_lakers

Cet article est en fait une sorte de chapitre II du précédent titré « Le nouveau mot d’ordre: Défense« . Dans ce dernier, nous vous expliquions brièvement comment Phil Jackson et les Lakers ont fait de leur défense une priorité cette saison pour atteindre leur objectif. Comme nous avions fait pour vous expliquer l’attaque en triangle il ya quelques mois, nous allons maintenant tenter de vous expliquez de la manière la plus claire et la plus simplifiée possible comment cette défense se concrétise sur le parquet et le principe de cette tactique mise en place par coach Jackson, avec souhaitons-le, le même succès que l’attaque en triangle

 

Strong Side Zone Defense

Non! Ne quittez pas cette page web à la vue de ce nom barbare, c’est en fait très facile à assimiler.

Comme son nom l’indique c’est donc une défense de zone, et non pas en homme à homme, contrairement à ce qui était la philosophie de Phil Jackson durant toute sa carrière. Néanmoins cette zone en place sur le terrain n’est pas à première vue si évidente à voir, et on pourrait s’imaginer dans une couverture en homme à homme, un peu lâche… On peut admettre que cela est une zone 3-2 même si il n’y a pas vraiment de constantes sur cette défense.

Principes:
1) Dès la montée du ballon par l’adversaire dans la moitiée de terrain défensive (généralement par le meneur adverse), un pressing va être fait par un défenseur Laker qui lui est assigné (ex: Fisher pour prendre le meneur). Ce défenseur est très actif, mains hautes ou harcelantes, et tente de perturber toute passe du meneur, de l’envoyer sur une aile (droite ou gauche, qui va devenir la « strong side » ou côté fort, celui où se trouve le ballon) puis si le porteur de balle n’arrête pas son dribble, se positionner de façon à l’orienter vers une course sur un côté.

2) Un autre défenseur Laker (généralement le poste 4 ou 5, Bynum, Gasol, Odom…) va lâcher légèrement son joueur assigné en homme à homme et va se positionner derrière le premier défenseur qui presse l’adversaire portant la balle pour arriver en seconde lame (sorte d’aide anticipée) si celui-ci tente une course vers le panier, du côté où l’a orienté son premier défenseur. Durant cette double couverture les trois autres défenseurs Lakers guettent les lignes de passes vers les joueurs qu’ils prennent en charge et tenteront ainsi une déflection ou interception si le porteur du ballon assure mal sa transmission, sous la pression des deux premiers.

3) Ce même pressing et positionnement d’un second défenseur derrière le premier va s’effectuer sur chaque joueur portant la balle. Les changements de positionement se font dès que le ballon se déplace et qu’un autre adversaire l’a main.

 

Visualisation:

sdd33sr0 dans DOSSIERS

Voici le système type: Ici l’adversaire qui porte la balle (O1) est pressé par son défenseur Laker (X1) sur l’aîle gauche qui devient donc la « strong side ». (X5) s’est détaché de son matchup (O5) pour se placer en aide derrière (X1) et ainsi prévenir toute pénétration du porteur de balle. Il laisse deux défenseurs (X4)  et (X2) s’occuper de trois attaquants adverses (O2),(O4) et (O5) sur la « weak side ».

(X4) et (X2) sont placés de façon à couper les lignes de passes vers ces attaquants de manière a dissuader (O1) de faire une passe de ce côté, ou si il le fait à tenter l’interception. Par priorité, (X4) a changé pour couvrir (O5), plus près du panier, et laisser (O4) seul dans l’aîle opposé. (X2) se décalle un peu tout en restant sur on matchup (O2) de manière à couvrir une éventuelle passe à l’opposé vers (O4) ou une éventuelle pénétration du porteur de balle (O1) vers la droite.

 

Concrétisation:

ssd3xn7

Dans cette situation face aux Rockets, l’adversaire (1) est couvert par son défenseur (1). Un second défenseur Lakers (2) s’est détaché de son joueur assigné (2) qu’il laisse filer sur la weakside pour se placer derrière le défenseur (1) et prévenir ainsi toute pénétration de l’attaquant (1) sur cette strongside. Le défenseur (3) s’est légèrement détaché de son matchup lui aussi pour couvrir toute passe à l’opposé vers la weakside et l’attaquant (2): zone orange.

 

ssd1.jpg

Dans cette situation face aux Nuggets, l’adversaire (1) est pressé par son défenseur (1) qui tente de l’orienter vers sa droite. Un second défenseur (2) s’est détaché de son joueur assigné (2) pour venir couvrir une éventuelle pénétration de l’adversaire (1) et ainsi l’enfermer.

ssd2.jpg

Lorsque l’adversaire portant la balle est au milieu de la largeur du terrain, les Lakers appliquent d’avantage une zone 1-2-2. Ici l’adversaire (1) va tenté de pénétrer et déborder son défenseur assigné (1). Deux autres défenseurs (2) et (3) ont lâché leur assignements (2) et (3) pour venir fermer la porte et enfermer le porteur de balle (1) qui tente de  pénétrer.

 

Le but de cette défense est d’éviter toute pénétration au panier et d’envoyer les adversaires dans des trappes pièges (contres, shoots ou passes forcés et donc imprécises) et de réduire les options du porteur de la balle, l’obligeant soit à chercher une passe soit à shooter rapidemment.

L’inconvénient, comme toute défense de zone, est bien sûr l’exposition aux shoots longue distance. En lâchant leur joueurs assignés, les défenseurs en seconde lame les laissent dans des posistions fauteuils pour artiller, notamment à l’aîle opposé (« weakside » ou côté faible, celui où il n’y a pas le ballon). C’est pourquoi c’est bien souvent les intérieurs qui délaissent leur matchup pour venir se positionner en second défenseur.

Publié dans DOSSIERS | 5 Commentaires »