• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

29.10.08 Lakers 117-79 Clippers

Posté par oztrak le 30 octobre 2008

29.10.08 Lakers 117-79 Clippers

Image

Los Angeles est la seule ville à posséder 2 équipes NBA, les Clippers et les Lakers. Les premiers cités ont toujours été dans l’ombre des seconds et cette année, la règle devrait à nouveau se vérifier tant la différence de niveau est grande. D’un côté une équipe qui joue le titre, de l’autre une équipe qui va tenter, tant bien que mal, d’accrocher une place en playoffs. Mais quel que soit la différence de niveau entre les 2, lorsqu’elles se rencontrent, c’est toujours spécial…

Entame difficile

Pour débuter ce match, se sont Bynum – Gasol – Radmanovic – Bryant – Fisher qui vont être les premiers sur le terrain côté Lakers tandis que Davis – Thornton – Mobley – Thomas – Kaman vont commencer pour les Clippers. Comme la veille, c’est l’espagnol Pau Gasol qui ouvre la marque d’un hook bien dosé. En défense, les Lakers sont presque irréprochables… Presque car ils laissent beaucoup de place aux shooteurs extérieurs et notamment Tim Thomas qui se fait plaisir… 9 points en 4 minutes avant de se voir sortir pour deux fautes. En attaque, on peut voir Kobe Bryant très altruiste comme contre les Blazers… Il va amener un panier à trois points pour Fisher et un autre pour Radmanovic. Les Lakers sont bien dans le match : 16-7 après 4 minutes et demi. Bynum se montre également très présent face à un Kaman assez transparent. Mais qu’à ne cela tienne, Thornton va marquer 6 points consécutifs, ajoutés aux 2 lancers francs du pivot allemand, les Clippers passent un 10-2 en 2 minutes, temps-mort Lakers. Mais cela ne va pas changer grand-chose… Entre Fisher qui attaque trop vite, Kobe qui perd plein de ballons ( 4 sur le quart-temps ) et Baron Davis, le nouvel arrivé, qui fait perdre la tête aux défenseurs pourpres et ors, les Clippers font jeu égal avec les Lakers. Il faudra d’ailleurs un 3 points d’Ariza sur le buzzer pour que les Lakers prennent l’avance à la fin des 12 premières minutes : 30-27

Image

Bonne reprise

Pour débuter le 2ème quart-temps, Gasol – Odom – Ariza – Vujacic – Farmar seront les premiers sur le terrain. Et on peut dire qu’ils vont faire une bonne entame de quart-temps. Les attaques rapides vont dépasser la défense de Clippers. De plus ils vont pouvoir s’appuyer sur tous les secteurs de jeu : shoots extérieurs avec Vujacic et attaque au poste avec Gasol. On pourra aussi noter le bon jeu proposé par Lamar. Et comme si cela ne suffisait pas, les Lakers son omniprésent en défense aussi grâce à de bonnes prises à deux. Le résultat est là : les hommes de Jax passent un 17-0 en 4 minutes ce qui va leur donner 16 points d’avance alors qu’il reste 4 minutes à jouer avant la mi-temps. Et lorsque ceux qui sont sur le banc rentrent, c’est tout aussi bon… Entre Fisher qui est très en réussite derrière la ligne des 3 points et Kobe qui fait toujours autant de bonnes passes, les Clippers ne savent plus ou donner de la tête… Heureusement pour eux tout de même que les Lakers vont se relâcher un peu en défense et ils pourront ainsi suivre le rythme. Grâce à leur 17-0, les Lakers possèdent une avance confortable de 15 points à la mi-temps : 59-44

Image

Juste trop forts…

Pour reprendre la seconde mi-temps, se sont les même que le 5 du début du match qui vont rentrés. Et après deux points de Baron Davis, ils vont enchainer un 10-0 en 4.30 minutes. Ceci étant dût, notamment à une très bonne défense qui ne laisse rien passer mais l’attaque est aussi très bonne avec Kobe qui attaque très bien l’anneau ( et des chants « MVP « se font d’ailleurs entendre lorsqu’il est sur la ligne des LF ). Kobe qui lorsqu’il n’est pas sur la ligne des lancer-franc fait la dernière passe et on peut même se demander si Kobe n’est pas trop collectif des fois… Au lieu de finir tranquillement un lay up, il préfère souvent faire une passe pour Gasol ou Bynum sous l’anneau mais il arrive assez souvent que ses passes là n’arrivent pas. Odom, qui comme à son habitude est assez bon, surtout en pénétration ( de l’anneau… ). Et lorsque Farmar est sur le terrain, le jeu s’accélère subitement, laissant les Clippers à la traine et le score s’envole… On atteindra + 32 à 2.30 de la fin de ce quart-temps. Une vraie promenade de santé… On notera quand même un petit relachement défensif dans les 2 dernières minutes de la part des Lakers laissant quelques paniers faciles aux Clips. Rien de grave toute fois puisque l’écart est de 28 points avant de commencer le 4ème quart : 85-57

Une formalité…

Pour ce dernier quart-temps, Jax fait monter Farmar – Vujacic – Ariza – Odom – Gasol. On pourra voir, l’espace de 2 minutes , les Clippers shooter correctement, mais les Lakers répondent à chaque fois. Après ces 2 minutes, les Lakers vont refaire comme pendant tout le match… Bonne défense et attaques rapides, voilà qui suffit à laisser les Clippers sur place. Les Lakers se permettent même d’assurer le spectacle par un alley oop de Farmar avec une passe venant de Luke Walton ou encore en faisant plus de passes dans le dos que de passes normales. Les banchers s’en donnent à cœur joie sur les nombreuses contre-attaques. Et ce sont les quelques spectateurs restant dans le Staple Center qui en sont ravis. Le match va se finir sur des contre-attaques, passes ratées, alley oop bref une sorte d’All Star Game… Et le buzzer final vient délivrer les yeux des spectateurs… 117-79.

Toujours aussi bons

Au lendemain d’une victoire impressionnante sur les Blazers, les Lakers remettent les couverts et viennent à bout des Clippers avec une aisance assez incroyable. Alors oui, les Clippers vont se battre pour se qualifier en playoffs mais battre de 38 points une équipe contenant Baron Davis, Al Thornton et Chris Kaman, ce n’est pas rien… Les Lakers confirment donc qu’ils sont bien l’équipe à battre en ce début de saison et annonce la couleur après seulement 2 matchs.

Image

Quelques stats :

Kobe Bryant : 16 points – 8 rebonds – 5 pertes de balles
Jordan Farmar : 15 points – 5 rebonds – 5 assists
Andrew Bynum : 12 points – 9 rebonds – 3 blocks
Lakers : 52% à 3 points – Tous les joueurs montés au jeu ont marqué
Clippers : 38 % aux shoots – 22 % à 3 points – 24 assists sur 30 shoots marqués.

Déclarations d’après match

Pau Gasol : “C’est une bonne chose de travailler ensemble, être agressif et jouer dur”

Andrew Bynum : “Tout le monde a apporté du cinq jusqu’au banc, a fait tourner la balle et marquer des points en contre-attaque. Nous avons produit une bonne défense ce soir encore, et tant que nous tiendrons les équipes en dessous de 80 points, je pense qu’on fera un gros boulot”

Phil Jackson : “Nous devons avouer que c’est une surprise [ le bon début de saison ], mais notre équipe joue à un haut niveau.”

“Notre prochain match est à l’extérieur face à une équipe de Denver qui a beaucoup d’animosité par rapport aux Playoffs de l’année dernière, je suis sûr. Nous verrons ce qui se passera quant nous serons dans leur salle.”

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Tous droits réservés – 2008 -http://lakers.unblog.fr

Publié dans Recaps | 1 Commentaire »

Bynum prolongé pour 4 ans et 58 millions

Posté par Master Zen le 30 octobre 2008

 Bynum prolongé pour 4 ans et 58 millions dans Transactions a11719fdb87e8ce263e52bawz4

Les Lakers et Andrew Bynum sont parvenus à un accord concernant une extension de contrat pour 4 ans et environ 58 millions de dollars. Le futur du pivot est donc assuré en pourpre et or jusqu’à la saison 2012-2013.

Drew, qui gagnera 2,8 millions cette saison, va toucher 42 millions de dollars sur les trois premières saisons de son extension. La quatrième année serait une option d’équipe pour environ 16 millions de dollars.

Les deux camps se sont rencontrés aujourd’hui et les Lakers ont donc proposés plus d’argent que ce qui était prévu à l’origine à l’instar de Drew qui accepte un contrat moins lucratif qu’espéré, pour moins que le deal maximum, ce qui minimise les risques pris par le Front Office.

Il en existe bien sûr quelques uns, mais tous relatif. Le jeune pivot qui vient de fêter ses 21 ans va effectuer sa première saison complète en tant que starter. Si il s’avère que son apport ne soit pas à la hauteur des espérances, le club peut se débarasser du contrat en 3 ans.

Les deux camps sont ressortis satisfaits du deal, particulièrement Bynum qui a désormais 42 millions de dollars assurés et si la dernière année est prise, ce dont personne ne doute, 58 millions.

 

Tous droits réservés – 2008 – http://lakers.unblog.fr

Publié dans NEWS, Transactions | 2 Commentaires »

28.10.08 Blazers 76 – Lakers 96

Posté par oztrak le 29 octobre 2008

 28.10.08 Blazers 76 – Lakers 96

Image

 

Voilà, enfin la saison ! De l’intensité, de la rage, des peines mais aussi des joies ! Voilà tout ce qu’on retrouve et qu’il n’y avait pas encore en pré-saison. Pour l’opening day, les Lakers recevaient les jeunes Blazers dont un certain Oden faisait ses débuts, un an après avoir été drafté en première position.

1er quart-temps : Assez bon dans l’ensemble

Pour le premier match de la saison, c’est le 5 de la pré-saison qui va commencer le match : Fisher – Bryant – Radmanovic – Gasol – Bynum tandis que les Blazers alignaient Blake – Roy – Outlaw – Aldridge – Oden. Les pivots revenus de blessure étaient donc de retour, prêt à s’affronter et à donner toute leur rage pour faire pencher la balance de leur côté. Toujours est-il que ce n’est pas eux qui se mettent en valeur les premiers puisque le premier panier marqué, c’est Pau Gasol qui le marque avec une faute un prime : 3-0. Après ça, les deux équipes vont se laisser emportés, jouant de plus en plus vite mais ratant pas mal de panier facile en dessous de l’anneau. Et tandis que Gasol fait une bonne entame de match, Oden sort après 4.30 minutes, ayant déjà commis 2 fautes. Oden dehors, la plus grosse menace offensive était donc Brandon Roy et les Lakers vont très bien le canaliser, faisant des prises à 2 qui fonctionnent très bien, ca va être tout les Blazers qui vont se retrouver coincés offensivement. Du côté de l’attaque, Ariza montre qu’il n’est pas mauvais non plus… Un très gros dunk sur la tête de Przybilla suivit d’un 3 points l’action d’après, donnant ainsi 12 points d’avance à 2.30 minutes de la fin du premier quart temps. Il faudra un back to back à 2 points de Fernandez pour ne pas que l’écart augmente de trop. 24-14, c’est le score après les 12 premières minutes.

2ème quart-temps : Dans la continuité du premier

Pour commencer le second quart-temps, c’est Farmar – Vujacic – Ariza – Odom – Gasol qui vont monter au jeu. Et les cinq vont tout donnés en défense, les Blazers vont alors arrivés plus d’une fois au 24 secondes et lorsque ce n’est pas le cas, ils peinent à trouver une solution. Odom qui fait une bonne entame de quart-temps, il attaque bien l’anneau, marque ou trouve des fautes. Et quand il n’attaque pas l’anneau, c’est le jeu très collectif qui fait la différence. Farmar qui montre encore une fois sa vision du jeu avec une très belle passe sous l’anneau pour Gasol. La différence est là : les Lakers commencent par un 6-0. Et c’est encore une fois Rudy Fernandez qui va tenir la baraque côté visiteurs. Farmar, qui était en défense sur lui, tente de lui répondre en jouant rapidement mais avec très peu de succès. C’est alors toute l’équipe qui se met à jouer rapidement, cette fois ci avec plus de réussite. Et lorsque Kobe est sur le terrain, ses coéquipiers en sont ravis puisqu’il enchaine les passes pour des coéquipiers démarqués qui finissent en paniers faciles. Et tandis que Kobe se fait remarqué de par son talent, Oden et Bynum, eux, se font remarqués de par leur transparence. En défense les Lakers sont toujours aussi bons malgré les rebonds offensifs laissés trop facilement aux jeune Blazers et une déconcentration dans la dernière minute 30, ce qui vaudra un 0-7 et les Blazers de « revenir « à – 15 : 49-34 à la pause.

Image

3ème quart-temps : Dur la reprise…

Pour reprendre la 2ème mi-temps, c’est le 5 de base initial qui va rentré, sans grand succès toute fois puisque grâce à Outlaw notamment, les Blazers vont enchainer un 7-0, écart revenut à -8. Mais Jackson ne prend pas de temps mort et préfère voir leur joueur réagir d’eux même. Et dans ces moments là, Kobe n’est jamais loin… Lui qui, à la pause, avec une ligne de stat de 6 points, 8 rebonds et 5 assists va nous sortir le grand jeu : 11 points consécutifs marqués don l’action du match, une action jordanesque diront certains… Et en défense, ça suit aussi, c’est donc logiquement que l’écart remonte. A partir de ce moment là, les deux équipes vont jouer rapidement, les Lakers avec plus de succès… Les attaques de l’anneau sont vives, incisives et ne laisse aucune chance aux Blazers. Et pendant ce temps, on se demande ce que fait encore Bynum sur le terrain… Quoi qu’il en soit, les Lakers vont passer un 20-5 en 8 minutes et voir l’écart monte à 23 points. Et pendant ce temps là, c’est Odom qui prend du plaisir. On le voit rire sur le banc avec ses coéquipiers, on l’a également vu dans le cercle des remplaçants au début de match,… Bref, il semble qu’il prenne sont rôle de 6ème à cœur et ça à l’air de lui réussir pas mal… 19 points, c’est ce qui sépare les deux équipes à la fin de ce quart-temps : 72-53.

4ème quart-temps : Un peu de laissé aller.

Pour débuter les 12 dernières minutes, ce sont Farmar – Vujacic – Ariza – Odom – Bynum qui vont rentrés sur le terrain. Et comme pendant presque tout le match, ça joue rapidement et derrière, ils laissent très peu de chance aux Blazers dans leurs shoots. Et on pourrait s’arrêter là pour ce dernier quart-temps puisque les 2 équipes vont se tenir, tantôt en jouant rapidement, tantôt en jouant placé. Il est tout de même bon de signaler que Bynum se réveille un peu dans ce quart-temps grâce, notamment à Farmar et sa bonne vision du jeu. Kobe montré également qu’il n’a rien perdu de sa vitesse… Il laisse Outlaw sur place avec un premier pas ultra-rapide à en faire rougir Sonic. Mais comme dans presque tout les matchs des Lakers, une certaines déconcentration se fait sentir et c’est comme ça qu’ils vont perdre 2 ballons en 2 minutes dans leur zone arrière en faisant une passe pour remonter la balle. Quoi qu’il en soit, l’attaque est toujours aussi bonne, les automatismes de l’année dernière se font déjà ressentir et c’est logiquement que l’écart se maintien jusqu’à la fin du match : 96-76 score final.


Conclusion : Très bonne entame, efforts à poursuivre…

Un match qui était attendu par tous, avec des jeunes Blazers qui ont soif de victoire et qui voulaient prouvés à tous qu’ils n’étaient pas là pour faire de la figuration… C’est chose ratée. Grâce à plusieurs facteurs et le premier c’est la défense. A la traine l’année dernière dans ce secteur, les Lakers voulaient redresser la barre cette année et au vu du premier match, on peut dire que c’est chose faite… Brandon Roy limité à 14 points ( 5/15 aux shoots ) et une adresse globale de 34 %. Pas de quoi être fier chez les Blazers tandis que les Lakers pourront se vanter de savoir à présent défendre sur tout le match et non plus par séquences. Autre point positif, c’est les automatismes… Presque pas de changement dans le roster durant l’off-season et ça se voit, les Lakers se trouvent les yeux fermés. On peut voir Kobe qui se met au service du collectif mais qui sait mettre les paniers quand il faut. Côté négatif, pas grand-chose à relever… Peut-être un jeu trop rapide par moment et des paniers faciles manqués. Et puis, comme d’habitude des petites déconcentrations en fin de match et à la reprise de la seconde mi-temps. C’est dans ce sens là qu’il faudra jouer les Clippers ce soir pour ne pas a avoir à trembler.

Image

Quelques stats :

Kobe Bryant : 23 pts – 11 rbds – 5 asts
Andrew Bynum : 8 pts – 3 rbds – 5 fouls
Pau Gasol : 15 pts – 7 rbds
Lakers : 7/10 à trois points
Outlaw : 18 pts
Fernandez : 16 points
Blazers : 34 % aux shoots.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Tous droits réservés – 2008 -http://lakers.unblog.fr

Publié dans Recaps | 9 Commentaires »

Jackson n’a pas encore sa rotation en tête

Posté par Master Zen le 28 octobre 2008

 Jackson n'a pas encore sa rotation en tête capt.a76f45db1fc44ab893b346f02af44270.lakers_preview_basketball_carf109

Un jour avant l’ouverture de la saison face aux Blazers, Phil Jackson n’est encore sûr de rien concernant sa rotation… Ou ne veut rien révéler du moins.

« C’est pas près d’être fait«  a dit Derek Fisher aux journalistes avec un large sourire.

« Non je ne dirais pas que c’est établit » confirme le coach. « Mais j’ai un idée, une vraie idée... »

On sait qu’avec le Zen Master, il n’est jamais bon de supposer. Cependant on peut supposer que Vladimir Radmanovic démarrera ce soir face à Portland aux côtés d’Andrew Bynum, Pau Gasol, Kobe Bryant et Derek Fisher. On peut donc également supposé que Lamar Odom sortira du banc.

Radmanovic a été titulaire lors des six derniers matchs de pré-saison avec une bonne réussite aux shoots extérieurs.

Lorsque l’on pose la question à l’interessé, la aussi ça reste vague.

« On ne m’a rien dit de différent. J’espère démarrer. »

Mais le serbe sait également que la compétition à son poste d’ailier sera rude tout au long de la saison et que rien n’est acquit.

« Je vais essayer de bien jouer, donc je ne vais pas retourner sur le banc. Si ça arrive, j’imagine que celui qui prendra ma place fera le maximum lui aussi pour la garder. C’est une bonne chose d’être en compétition dans sa propre équipe. Cela vous rend meilleur. Nous jouons chacun de notre mieux, à chaque entraînement et tant que ça durera, nous aurons une meilleure équipe. Nous avons beaucoup de gars capable de jouer et qui que ce soit sur le terrain, il peut contribuer. »

Odom lui semble prêt à devenir le sixième homme de l’équipe.

« Tout ce que je peux faire c’est jouer, mec. S’inquiéter d’autre chose est une perte de temps. Je sais que je peux jouer » a-t-il déclaré. « Je pense que nous avons dépasser le point où il faut se battre entre nous pour une place. Maintenant notre but est de se battre pour rendre chacun de nous meilleur. »

 

Tous droits réservés – 2008- http://lakers.unblog.fr

Publié dans NEWS | 1 Commentaire »

Option d’un an sur Farmar

Posté par Master Zen le 28 octobre 2008

Option d'un an sur Farmar dans Transactions ts_081027farmar 

Les Lakers ont annoncés aujourd’hui qu’ils ont exercés leur option d’un an sur Jordan Farmar pour la saison 2009/2010.

La date limite pour prendre cette option d’un an sur les quatre initiales du contrat était fixé au 31 octobre. Selon la politique du club, les termes du contrat n’ont pas été révélés.

L’enfant de L.A, passé par UCLA avant d’être drafté en 26ème position de la draft 2006 par le club est donc certain de rester dans sa ville natale jusqu’à l’été 2010.

 

Tous droits réservés – 2008 -http://lakers.unblog.fr

Publié dans NEWS, Transactions | 3 Commentaires »

Upload: 20 décembre 2005 Mavericks @ Lakers [ Kobe 62 pts ]

Posté par oztrak le 28 octobre 2008

Upload: 20 décembre 2005 Mavericks @ Lakers [ Kobe 62 pts ] dans Mixs/Clips mavericks_lakers_basketball1_300a

Un autre match énorme de Kobe… Un de plus… Ce jour là, le 20 décembre 05, les Dallas Mavericks se rendent au Staple Center pour y affronter les Lakers. Kobe Bryant va sortir le grand jeu ce soir là puisqu’il va scorer 62 points et ce, sans rentrer dans le 4ème quart-temps, battant ainsi son record personnel de points marqués en un match ( avant de le battre 1 mois après, et de quelle manière… ) . Il marquera également plus de points à lui tout seul que toute l’équipe des Mavericks à la fin du 3ème quart-temps ( Kobe 62, Mavericks 61)

Upload :

Taille : 1,4 GO

Langue : Anglais

Qualité : Moyenne ( bonne en petit écran… )

Uploader : Moi

Mot de passe archives : oztrak

 

Liens :

1ère mi-temps : http://www.megaupload.com/fr/?d=D3FJVKQK

2ème mi-temps : http://www.megaupload.com/fr/?d=I4YDEHRX

Bon DL à tous

Exclu BasketEvolution et lakers.unblog.fr

Publié dans Mixs/Clips | 8 Commentaires »

Upload: Lakers @ Celtics Game 4 Finals 1987

Posté par Master Zen le 28 octobre 2008

Upload: Lakers @ Celtics Game 4 Finals 1987 dans Mixs/Clips magichookshot400zy8

Encore un article exceptionnel que vous propose lakers.unblog.fr. En effet vous avez à nouveau rendez-vous avec l’histoire cher fans! Nous vous proposons cette fois-ci de revivre l’un des grands moments qui a fait l’histoire la franchise et l’histoire de la rivalité avec les Celtics de Boston.

Ce 9 juin 1987 voit ce Game 4 des Finals NBA entre les Celtics de Larry Bird, Kevin McHale et Robert Parish et les Lakers de Magic Johnson, Kareem Abdul-Jabbar et James Worthy. Les Lakers mènent la série 2-1 et se déplace au Boston Garden pour un match déjà décisif. Toutes les stars répondent présent au rendez-vous et vont se livrer une rude bataille jusqu’au fantastique dénouement de ce match qui restera comme l’un des plus grands moments de toute l’histoire de la NBA…

Taille: 724 Mb
Langue: Espagnol
Qualité: Bonne
Source: Descargasbasket
Lien: http://www.adrive.com/public/9a2023969fd6ce22ebf2af6316469ea941e30a1dc216448bd2041a883633089b.html

Publié dans Mixs/Clips, Vintage | 2 Commentaires »

Coby Karl finalement coupé

Posté par Master Zen le 27 octobre 2008

 Coby Karl finalement coupé dans Transactions ts_081027karlcut

Les Lakers ont annoncés aujourd’hui s’être séparé de l’arrière Coby Karl, le fils du coach des Nuggets George Karl.

Meilleur marquer à 3 points de l’histoire de l’université de Boise State, après avoir vaincu un cancer de la thyroïde, Karl avait été signé en juillet 2007 en tant que free agent non drafté et est apparu dans 17 matchs de l’équipe la saison dernière affichant des moyennes de 1.8 points et 0.8 rebonds en 4.2 minutes.

Il a également joué 17 match en NBDL chez les D-Fenders avec des moyennes 17.5 points, 5.5 rebonds, 4.2 passes et 1.1 interceptions en 37 minutes de jeu.

Le roster des Lakers compte donc maintenant 14 joueurs.

Many respect and good luck Coby!

 

Tous droits réservés – 2008 – http://lakers.unblog.fr

Publié dans NEWS, Transactions | 3 Commentaires »

Jordan Farmar

Posté par Master Zen le 27 octobre 2008

 Jordan Farmar dans Biographies FarmarRecap_300_071118

De sa plus tendre enfance jusqu’aux spotlights du Staples Center, Jordan Farmar a suivit un parcours parfait pour atteindre son rêve: porter le maillot des Lakers. Portait d’un enfant de L.A.

Jordan Farmar est né le 30 novembre 1986 à Los Angeles d’un père afro-américain et d’une mère juive. Jordan grandit dans l’univers professionnel du baseball où son père, Damon Farmar et son parrain Eric Davis jouait. Mais très vite, c’est vers le basketball que le gamin se tourne, bercé par Michael Jordan, son idole.

Il commence en fait le basket au lycé Taft School de Los Angeles. Très vite, dès son année junior, il impressionne affichant 29 points, 8 rebonds, 6 passes et 4.5 interceptions de moyenne et mène son lycé à un joli record de 26-5. Mais c’est son année senior qui va lui ouvrir la perspective d’une carrière professionnelle. Il va mener son équipe à remporter le championnat de Los Angeles avec des moyennes de 28 points et 7 passes par match, dont un record de son lycé à 54 points sur un match. Cette année lui vaut plusieurs honneurs locaux et nationaux dont le titre de joueur de l’année par le L.A Times et une séléction en McDonald’s All American Team.

C’est donc naturellement que Farmar continue son chemin, toujours à L.A, dans la mythique université de UCLA où dès sa première année de freshman, il est meneur de jeu titulaire. Durant cette année, dans le championnat Pac-10, il dominera les statistiques en points, passes, pourcentage aux lancers francs et minutes par match avec 13.2 points et 5.8 passes en 34 minutes de jeu et aidera UCLA à accéder au tournoi NCAA. Dans son année sophomore, leader de son équipe au poste de meneur, il ira jusqu’en finale nationale et en sera le meilleur marqueur avec 18 points face aux Florida Gators de Joakim Noah. Finale perdue mais Jordan est également diplômé en psychologie et se tourne maintenant vers les rangs pros.

Farmar décide donc de se présenter à la draft 2006. Pendant les work outs il impressionne les scoots en culminant une détente de 106 cm. L’histoire d’amour entre lui et la ville de Los Angeles se poursuivra ce 8 juin puisque les Lakers le sélectionne en 26ème position du premier tour.

Après une bonne summer league, il intègre donc le roster des Lakers en backup de Smush Parker et effectue de réguliers allers-retours en D-League chez les D-Fenders. Le 1er avril 2007, il devient d’ailleurs le premier joueur de l’histoire à jouer dans un match NBDL et un match NBA le même jour. Le 15 avril, il est pour la première fois starter en lieuet place de Smush Parker face aux Sonics et le restera jusqu’à la fin de l’exercice de cette année, débutant tous les match sde Playoffs face aux Suns avec des moyennes de 6.4 points et 1.4 interceptions face à Steve Nash.

Après une année rookie honorable, le rôle de Jordan prend de l’ampleur lors de sa seconde année après les départ d’Aaron McKie, Smush Parker et Shammond Williams. Il devient le back up de Derek Fisher, de retour aux Lakers, duquel il apprend beaucoup. Jouant les 82 matchs de saison régulière, il explose et ses stats doublent presque dans toutes les catégories avec 9.1 points et 2.7 passes de moyenne. Il est le meilleur homme du banc de l’équipe et un des plus productif de la ligue. Il est également l’une des pièces importantes qui mèneront les Lakers en finale NBA, perdue face aux Celtics. Par ailleurs, il mène aussi des actions au Proche Orient durant ces temps libres et notamment l’été, organisant des camps de basket réunissant israéliens et palestiniens.

Après une pré-saison 2008 étincelante, Farmar espère maintenant devenir progressivement prendre le relais de Derek Fisher de devenir le meneur starter des Lakers

 

Tous droits réservés – 2008 – http://lakers.unblog.fr

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Biographies | 2 Commentaires »

Andrew Bynum birthday

Posté par Master Zen le 27 octobre 2008

Aujourd’hui Drew fête ses 21 ans. L’occasion hier d’une petite soirée mégalo dans un club populaire…

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Mixs/Clips | 1 Commentaire »

123456